Cameroun : trois personnes fauchées par un train à Yaoundé

Un train affecté aux travaux de renouvellement de la voie ferrée a heurté trois personnes ce mercredi soir à Yaoundé, d’après un communiqué publié par la société Camrail sur sa page Facebook.

Selon ce message, posté dans la nuit du mercredi 8 au jeudi 9 mars, le train en question était un « train de travaux », « de retour du chantier de renouvellement de la voie à l’entrée de la ville de Yaoundé ». Les passant heurtés étaient sur la voie ferrée au moment du choc indique la société Camrail sur cette page Facebook non authentifiée.

« Le bilan de l’accident est de trois morts. Deux personnes sont décédées sur place, une troisième à l’hôpital », a affirmé sous couvert d’anonymat un responsable de Camrail .

Selon plusieurs sources, le bilan pourrait être plus lourd.

Le précédent d’Eseka

« Le bilan fait état d’un corps retrouvé sur la voie, un corps récupéré par une famille avant l’arrivée des secours et trois blessés dont l’un dans un état grave (décédé ensuite à l’hôpital, ndlr) ont été conduits à l’hôpital », a précisé l’opérateur ferroviaire.

Cet accident intervient quelques mois après la catastrophe ferroviaire d’Eseka qui avait fait, en octobre 2016, près de 80 morts et suite à laquelle de nombreuses procédures judiciaires ont été lancées. La Camrail est une des filières du groupe français Bolloré.

Jeune Afrique