Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Cameroun : un préfet aurait été surpris, mendiant de la bière

Quelle que soit sa forme, la mendicité l’est toujours et l’acte qu’aurait posé un préfet au Cameroun ne pouvait avoir un autre nom. L’administrateur aurait quémandé des casiers de bières à une brasserie pour les obsèques de sa mère.

Il s’agit du préfet de Wouri, un département du Cameroun situé dans la région du Littoral dont le chef-lieu est Douala. Pour être plus précis, c’est sous la forme d’une lettre adressée au DG d’une brasserie que le préfet a sollicité le chef d’entreprise afin qu’il lui vienne en soutien. Malheureusement, rapporte camerounweb, le contenu de la lettre aurait fuité.

Lire aussi : Le célèbre acteur nollywoodien Sami déclare “je n’ai jamais trompé ma femme…”

En annexe de ladite lettre, l’administrateur civil a indiqué le lieu et le contact téléphonique du secrétaire particulier du préfet dont les funérailles de la génitrice doivent avoir lieu les 17 et 18 juin prochains.

La demande du préfet n’a pas été du tout apprécié par des donneurs d’alertes qui lui ont opposé un article de loi selon lequel ‘’est puni par un emprisonnement de quinze jours à six mois, celui qui, ayant les moyens de subsistance ou pouvant se les procurer par le travail, sollicite la charité en quelque lieu que ce soit’’.

E. diamant

VOUS AIMEREZ AUSSI