Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

CAN 2017 : Le groupe A à la loupe

Gabon, Burkina Faso, Cameroun, Guinée-Bissau

Souvent bien loti, le pays organisateur n’a une nouvelle fois pas à se plaindre du tirage au sort. Le Gabon a tiré l’adversaire a priori le moins bien armé de chacun des pots. Le match d’ouverture le mettra aux prises à la Guinée-Bissau, petit poucet de cette édition, dont ce sera la première phase finale. Les Panthères auront pour autres adversaires leurs voisins camerounais, en cours de reconstruction, et les Etalons du Burkina Faso, qu’ils avaient battus lors de l’édition 2015. Si le Cameroun n’est pas à négliger, les hôtes du tournoi pouvaient difficilement rêver meilleur tirage.

GABON

Sélectionneur :José Antonio Camacho (Espagnol, en poste depuis Décembre 2016).

Meilleur résultat à la CAN : quart de finaliste (1996, 2012).

Point(s) fort(s) : présence du meilleur avant-centre africain actuel (Pierre-Emerick Aubameyang), stabilité de l’effectif.

Point(s) faible(s) : avoir surtout disputé des matchs amicaux depuis une CAN 2015 ratée, relative pauvreté du banc de touche, implication parfois douteuse de certains cadres.

Les 23 Panthères :

Gardiens de but : Didier Ovono (Ostende, Belgique), Stéphane Bitséki (CF Mounana), Anthony Mfa Mezui (sans club).

Défenseurs : Lloyd Palun (Red Star, France), André Biyogho Poko (Kardemir Karabükspor, Turquie), Aaron Appindangoye (Laval, France), Franck Perrin Obambou (Stade Mandji), Bruno Ecuele Manga (Cardiff City, Pays de Galles), Yoann Wachter (Sedan, France), Johann Obiang (Troyes, France), Benjamin Ze Ondo (Mosta FC, Malte).

Milieux de terrain : Junior Serge Martinsson Ngouali (IF Brommapojkarna, Suède), Levy Madinda (Nastic Tarragone, Espagne), Kanga Guelor (Etoile Rouge de Belgrade, Serbie), Merlin Tandjigora (Meixian Hakka FC, Chine), Didier Ibrahim Ndong (Sunderland, Angleterre), Samson Mbingui (Raja Casablanca, Maroc), Mario Lemina (Juventus Turin, Italie).

Attaquants : Pierre Emerick Aubameyang (Borussia Dortmund, Allemagne), Malick Evouna (Tianjin Teda, Chine), Denis Bouanga (Tours FC, France), Kevyn Angoue (Uniao Leiria, Portugal), Cedric Ondo Biyoghe (CF Mounana).

Cette liste comporte également trois remplaçants qui peuvent être appelés en cas de blessure ou de décision de l’entraîneur : Axel Meyé (Eskisehirspor, Turquie), Johan Lengoualama (Raja Casablanca, Maroc), Donald Nzé (AS Pelican).

BURKINA FASO

Sélectionneur : Paulo Duarte (portugais, 47 ans, en poste depuis décembre 2015).

Meilleur résultat à la CAN : finaliste (2013).

Point(s) fort(s) : expérience et stabilité du groupe, force mentale illustrée par des qualifications souvent décrochées à la dernière minute.

Point(s) faible(s) : vieillissement des cadres, faiblesse du réservoir de joueurs binationaux.

Les 23 Étalons :

Gardiens de but : Germain Sanou (Beauvais, France), Hervé Koffi Kouakou (ASEC Mimosas, Côte d’Ivoire), Aboubacar Sawadogo (RC Kadiogo).

Défenseurs : Bakary Koné (Malaga, Espagne), Issouf Paro (Santos, Afrique du Sud), Patrick Malo (Smouha, Egypte), Issoufou Dayo (RS Berkane, Maroc), Yacouba Coulibaly (RCB), Steeve Yago (Toulouse, France), Souleymane Koanda (ASEC Mimosas, Côte d’Ivoire).

Milieux de terrain : Abdou Razack Traoré (Karabükspor, Turquie), Bakary Bouba Saré (Moreirense, Portugal), Blati Touré (Omonia Nicosie, Chypre), Adama Guira (RC Lens, France), Charles Kaboré (Krasnodar, Russie), Alain Traoré (Kayserispor, Turquie), Cyrille B.Bayala (Sheriff Tiraspol, Moldavie).

Attaquants : Jonathan Pitroipa (Al Nasr, Emirats Arabes Unis), Préjuce Nakoulma (Kayserispor, Turquie), Aristide Bancé (ASEC Mimosas, Côte d’Ivoire), Jonathan Sundy Zongo (Almeria, Espagne), Bertrand Traoré (Ajax Amsterdam, Pays-Bas), Banou Diawara (Smouha, Egypte).

CAMEROUN 

Sélectionneur : Hugo Broos (belge, 64 ans, en poste depuis février 2016).

Meilleur résultat à la CAN : vainqueur (1984, 1988, 2000, 2002).

Point(s) fort(s) : potentiel offensif (Aboubakar, Njie, Choupo-Moting, Moukandjo), renouvellement en cours de l’effectif avec des jeunes prometteurs.

Point(s) faible(s) : inexpérience africaine du sélectionneur, faiblesse récurrente en phase finale depuis la fin des années 2000.

Les 23 Lions Indomptables :

Gardiens de but : Fabrice Ondoa (FC Séville, Espagne), Jules Goda (AC Ajaccio, France), Georges Mbokwe (Coton Sport de Garoua).

Défenseurs : Nicolas Nkoulou (Lyon, France), Ambroise Oyongo (Impact Montréal, Canada), Mohamed Djeitei (Nastic Tarragone, Espagne), Fai Collins (Standard Liège, Belgique), Michael Ngadeu Ngadjui (Slavia Prague, République tchèque), Adolphe Teikeu (Sochaux, France), Jonathan Ngwem (FC Progresso, Angola), Ernest Mabouka (MSK Zilina, Slovaquie).

Milieux de terrain : Sébastien Siani (Ostende, Belgique), Georges Mandjeck (Metz, France), Arnaud Djoum (Heart of Midlothian, Ecosse), Franck Boya (Apejes).

Attaquants : Vincent Aboubakar (Besiktas, Turquie), Benjamin Moukandjo (Lorient, France), Jacques Zoua (Kaiserslautern, Allemagne), Edgar Salli (Saint-Gall, Suisse), Anatole Abang (New York Red Bulls, Etats-Unis), Karl Toko-Ekambi (Angers, France), Clinton Njie (Marseille, France), Robert Ndip Tambe (Spartak Trnava, Slovaquie), Christian Bassogog (Aalborg, Danemark).

GUINÉE-BISSAU

Sélectionneur : Baciro Candé (bissau-guinéen, 49 ans, en poste depuis début 2016).

Meilleur résultat à la CAN : néant (première participation).

Point(s) fort(s) : cohésion de l’effectif, statut d’outsider ôtant toute pression à l’équipe.

Point(s) faible(s) : inexpérience, absence totale de repères en haute compétition.

Les 23 Djurtus:

Gardiens de but : Jonas Mendes (Salgueiros, Portugal), Rui Dabo (Cova da Piedade, Portugal) et Papa Mbaye (Agua Dulce, Espagne).

Défenseurs : Emanuel Mendy (Ceahul, Roumanie), Rudinilson Brito e Silva (Lechia Gdansk, Pologne), Juary Soares (Mafra, Portugal), Agostinho Soares (Sporting da Covilhã, Portugal), Mamadu Candé (Tondela, Portugal), Eridson Umpeça (Freamunde, Portugal) et Tomas Dabo (Arouca, Portugal).

Milieux de terrain : Nanisio Soares (Felgueiras, Portugal), Zezinho (Levadiakos, Grèce), Boucundji Ca (Stade Reims, France), Tony Brito e Silva (Levadiakos, Grèce), Piqueti Brito (Sporting de Braga B, Portugal), Idrissa Camara (Avelino, Italie), Francisco Santos Junior (Stomgodset, Norvège) et Sana Camara (Académico de Viseu, Portugal).

Attaquants : Joao Mario (Desportivo de Chaves, Portugal), Abel Camara (Belenenses, Portugal), Aldair Baldé (Olhanense, Portugal), Frederic Mendy (Ulsan Hyundai, Corée du Sud) et Leocisio Sami (Akahisar, Turquie).

Calendrier :

14 janvier

Gabon – Guinée-Bissau, 17h à Libreville

Burkina Faso – Cameroun, 20h à Libreville

18 janvier

Gabon – Burkina Faso, 17h à Libreville

Cameroun – Guinée-Bissau, 20h à Libreville

22 janvier

Cameroun – Gabon, 20h à Libreville

Guinée-Bissau – Burkina Faso, 20h à Franceville

2A

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,