Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

CAN 2017 : Le groupe C à la loupe

Côte d’Ivoire, RD Congo, Maroc, Togo

Après les groupes A et B, voici le groupe C de la CAN 2017. Une poule très relevée. Que de retrouvailles dans ce groupe C ! Retrouvailles entre la Côte d’Ivoire, tenante du trophée, et la RD Congo, qu’elle avait battue en demi-finales. Retrouvailles également entre Hervé Renard, désormais sur le banc du Maroc, et les Eléphants qu’il conduisit au sacre il y a deux ans en Guinée équatoriale. Retrouvailles enfin entre l’homme à la chemise blanche et son père spirituel Claude Le Roy, passé précédemment par… la RDC.

CÔTE D’IVOIRE

Sélectionneur : Michel Dussuyer (français, 57 ans, en poste depuis juillet 2015).
Meilleur résultat à la CAN : vainqueur (1992, 2015).

Point(s) fort(s) : effectif riche en éléments de classe à tous les postes, grande expérience des phases finales chez les joueurs comme chez le sélectionneur, qualité de la génération montante (Bailly, Kanon, Seri, Kessié, Kodjia).

Point(s) faible(s) : manque de match référence lors des éliminatoires, dans un groupe réduit à trois candidats à la qualification.

Les 23 Eléphants :

Gardiens de but : Sylvain Gbohouo (Mazembe, RDC), Mande Sayouba (Stabaek, Norvège), Ali Badra Sangaré (AS Tanda).

Défenseurs : Eric Bailly (Manchester United, Angleterre), Serge Aurier (PSG, France), Simon Deli (Slavia Prague, République tchèque), Wilfried Kanon (ADO La Haye, Pays-Bas), Lamine Koné (Sunderland, Angleterre), Adama Traoré (FC Bâle, Suisse), Bagayoko Mamadou (St-Trond, Belgique).

Milieux de terrain : Geoffrey Serey Dié (FC Bâle, Suisse), Victorien Angban(Grenade, Espagne), Cheick Doukouré (Metz, France), Franck Kessié (Atalanta Bergame, Italie), Yao Serge N’Guessan (Nancy, France), Jean-Michaël Séri (Nice, France).

Attaquants : Wilfried Bony (Stoke City, Angleterre), Max-Alain Gradel (Bournemouth, Angleterre), Jonathan Kodjia (Aston Villa, Angleterre), Giovanni Sio (Rennes, France), Salomon Kalou (Hertha Berlin, Allemagne), Nicolas Pépé (Angers, France), Wilfried Zaha (Crystal Palace, Angleterre).

RD CONGO

Sélectionneur : Florent Ibenge (congolais, 55 ans, en poste depuis août 2014).

Meilleur résultat à la CAN : vainqueur (1968, 1974 – en tant que Zaïre).

Point(s) fort(s) : montée en puissance de l’équipe au fil des ans, excellente alchimie entre joueurs locaux et binationaux, savoir-faire du coach en phase finale, avec une victoire lors du CHAN 2016.

Point(s) faible(s) : risques d’interférences extra-sportives.

Les 24 Léopards :

Gardiens de but : Joël Kiassumbua (Wohlen FC, Suisse), Nicaise Kudimbana (Antwerpen, Belgique), Ley Matampi (TP Mazembe).

Défenseurs : Merveille Bope (TP Mazembe) Issama Mpeko (TP Mazembe), Jordan Ikoko (Guingamp, France), Joyce Lomalisa (AS Vita Club), Chancel Mbemba (Newcastle, Angleterre), Fabrice Nsakala (Alanyaspor, Turquie), Marcel Tisserand (Ingolstadt, Allemagne), Gabriel Zakuani (Northampton, Angleterre).

Milieux de terrain : Herve Kage (Courtrai, Belgique), Neeskens Kebano (Fulham, Allemagne), Jacques Maghoma (Birmingham, Allemagne), Paul-José Mpoku (Panathinaïkos, Grèce), Rémi Mulumba (Gazélec Ajaccio, France), Youssouf Mulumbu (Norwich, Angleterre).

Attaquants : Jonathan Bolingi (TP Mazembe), Cédric Bakambu (Villarreal, Espagne), Jérémy Bokila (Al-Kharaitiyat, Qatar), Jordan Botaka (Charlton, Angleterre), Dieumerci Mbokani (Hull City, Angleterre), Firmin Ndombe Mubele (Al-Ahli, Qatar), Junior Kabananga (FC Astana, Kazakhstan).

MAROC

Sélectionneur : Hervé Renard (français, 48 ans, en poste depuis février 2016).

Meilleur résultat à la CAN : vainqueur (1976).

Point(s) fort(s) : qualification acquise précocement, temps pris par le staff pour travailler l’aspect défensif, savoir-faire du coach en phase finale, avec deux CAN gagnées sur quatre disputées en tant que sélectionneur.

Point(s) faible(s) : faiblesse au poste d’avant-centre.

Les 23 Lions de l’Atlas :

Gardiens de but : Munir Mohammadi (Numancia, Espagne), Yassine Bounou (Real Saragosse, Espagne), Yassine El Kharroubi (Lokomotiv Plovdiv, Bulgarie).

Défenseurs : Medhi Benatia (Juventus, Italie), Romain Saïss (Wolverhampton, Angleterre), Marouane Da Costa (Olympiakos, Grèce), Fouad Chafik (Dijon, France), Hamza Mendyl (Lille, France), Nabil Dirar (Monaco, France), Amine Attouchi (WAC Casablanca).

Milieux de terrain : Youssef Aït Bennasser (Nancy, France), Mounir Obbadi (Lille, France), Karim El Ahmadi (Feyenoord Rotterdam, Pays-Bas), Faycal Fajr (Deportivo La Corogne, Espagne), Mbark Boussoufa (Al-Jazira, EAU), Sofiane Boufal (Southampton, Angleterre), Nordin Amrabat (Watford, Angleterre), Mehdi Carcela (Grenade, Espagne).

Attaquants : Khalid Boutaïb (RC Strasbourg, France), Youssef En-Nessyri (Malaga, Espagne), Rachid Alioui (Nîmes, France), Youssef El Arabi (Lekhwiya, Qatar), Aziz Bouhaddouz (Sankt Pauli, Allemagne).

TOGO

Sélectionneur : Claude Le Roy (français, 46 ans, en poste depuis avril 2016).

Meilleur résultat à la CAN : quart de finaliste (2013).

Point(s) fort(s) : présence de joueurs de talent, en particulier aux postes offensifs, ruse et immense expérience du sélectionneur.

Point(s) faible(s) : sélection souvent sujette à des crises internes avant les tournois, résultats moyens en éliminatoires (qualification heureuse comme meilleur deuxième).

Les 23 Eperviers:

Gardiens de but : Kossi Agassa (sans club), Baba Tchagouni (FC Marmande, France), Cédric Mensah (Le Mans, France).

Défenseurs : Serge Akakpo (Trabzonspor, Turquie), Sadate Ouro-Akoriko (Al Khaleej, Arabie Saoudite), Djene Dakonam (Saint-Trond, Belgique), Gafar Mamah (Dacia, Moldavie), Maklibè Kouloun (Dyto), Hakim Ouro-Sama (AS Togo Port), Vincent Bossou (Young Africans, Tanzanie).

Milieux de terrain : Alaixys Romao (Olympiakos, Grèce), Matthieu Dossevi (Standard Liège, Belgique), Floyd Ayité (Fulham, Angleterre), Henritsè Eninful (Doxa, Chypre), Lalawele Atakora (Helsingborgs, Suède), Prince Segbefia (Goztepe, Turquie), Ihlas Bebou (Fortuna Düsseldorf, Allemagne), Franco Atchou (Dyto), Serge Gakpe (Genoa, Italie).

Attaquants : Emmanuel Adebayor (sans club), Fo Doh Laba (RS Berkane, Maroc), Komlan Agbeniadan (WAFA, Ghana), Razak Boukari (Châteauroux, France).

Calendrier :

16 janvier
Côte d’Ivoire – Togo, 17h à Oyem
RD Congo – Maroc, 20h à Oyem

20 janvier

Côte d’Ivoire – RD Congo, 17h à Oyem
Maroc – Togo, 20h à Oyem

24 janvier

Maroc – Côte d’Ivoire, 20h à Oyem
Togo – RD Congo, 20h à Port-Gentil

2A.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,