Carles Puigdemont renonce à de nouveau briguer la présidence catalane

Le président catalan destitué, l’indépendantiste Carles Puigdemont, a annoncé jeudi qu’il renonçait à de nouveau briguer la présidence de la Catalogne, dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux.

media
Le président catalan destitué, l’indépendantiste Carles Puigdemont (photo d’archives).

Le président catalan destitué, l’indépendantiste Carles Puigdemont, renonce à briguer la présidence de la Catalogne, afin d’y faciliter la formation d’« un gouvernement le plus rapidement possible ».

« J’ai informé le président du Parlement catalan que, de manière provisoire, il ne présente pas ma candidature à l’investiture comme président », a dit M. Puigdemont dans une vidéo enregistrée en Belgique, où il s’est installé fin octobre.

« Dans les conditions actuelles, c’est la seule façon de pouvoir former un nouveau gouvernement, le plus rapidement possible », a-t-il dit, pour expliquer ce retrait.

Depuis la victoire des indépendantistes aux élections régionales du 20 décembre, il était le seul candidat à la présidence de l’exécutif régional, tout en sachant qu’il serait arrêté et vraisemblablement écroué s’il rentrait de Belgique en Espagne.

Carles Puigdemont a proposé pour le remplacer la candidature du président d’une association indépendantiste, Jordi Sanchez, bien qu’il soit emprisonné depuis quatre mois.

Rfi.fr