Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Carrière d’artiste et arrêt des études : Suspect 95 donne son point de vue…

Études et carrière artistique : voilà une problématique pour le moins épineuse à laquelle nombre d’artistes d’ici et d’ailleurs sont confrontés.

En effet, la plupart d’entre eux avouent avoir stoppé (relativement tôt) les études académiques afin de se consacrer à leur passion (allant de la musique à toute autre forme d’art). Invité du numéro de l’émission Peoplemik sur la 3, le rappeur ivoirien le plus en vogue du moment, Suspect 95, a donné son point de vue sur la question.

Pour la petite histoire, le jeune homme connu pour ses tranchantes réparties a effectué un brillant cursus scolaire avant de se consacrer pleinement à la musique alors qu’il amorçait le cycle universitaire.

Lire aussi : In memoriam Bob Nesta Marley: Retour sur quelques faits marquants de sa vie…

Voici en substance ses propos :

 » J’étais brillant à l’école. J’ai eu le Bac C et j’étudiais plus tard la Comptabilité dans une université. J’ai arrêté pour me consacrer à des études qui allaient entrer dans la droite ligne de mon métier (ndlr: la musique). On est en 2020, la musique c’est plus que chanter. Dr Dré (ndlr: l’un des big boss de l’industrie musicale US) disait :  » La musique représente 5%; les 95% restants, c’est du marketing, de la communication, du business » ».

Une fois que ces artistes là laissent les études classiques (ndlr: prenant son cas pour exemple) pour se mettre maintenant dans des études relatives à leur métier d’artiste, il ne faut pas qu’on leur dise : « Tu as arrêté les études » juste parce qu’ils ont arrêté de faire le Droit ou de la Comptabilité. Ils font des formations plus spécifiques (marketing musical, ingénierie de son, …), c’est justifié. Souvent, quand un artiste vient sur un plateau, on lui colle sur le visage « tu as arrêté les études ».

Et il n’y a pas dire. Suspect 95 exerce dans son art, un marketing affûté, lequel lui permet de se hisser progressivement au sommet du rap ivoire.

Chapeau bas !

Carole G

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires