Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

CDM 2022 : le Sénégal risque des sanctions

Alors qu’ils continuent de célébrer leur qualification pour leur huitième de finale au Qatar, le Sénégal doit faire face à une procédure judiciaire de la FIFA et risque manifestement une sanction disciplinaire.

Selon les dernières informations rapportées par les médias sénégalais, Aliou Cissé, sélectionneur des Lions de la Teranga se serait présenté en conférence de presse à la veille du match contre l’Equateur sans l’un de ses joueurs. C’est donc une infraction à l’article 8.5.3 du règlement.

Lire aussi : Yemi Alade victime d’un cambriolage en Côte d’Ivoire

« La Commission de Discipline de la FIFA a ouvert une procédure contre la Fédération Sénégalaise de Football en raison des violations potentielles de l’article 44 du Règlement de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022, de l’article 2.7.2 du Règlement Médias et Marketing et de l’article 8.5.3 du Manuel de l’équipe. Les infractions potentielles concernent la conférence de presse obligatoire qui a eu lieu le 28 novembre avant le match de la Coupe du Monde de la FIFA entre l’Équateur et le Sénégal » , a déclaré la FIFA dans un communiqué.

En effet, chaque équipe du tournoi a l’obligation de tenir une « conférence de presse d’avant match » dans l’une des deux salles de conférence de presse du principal centre des médias de la Coupe du monde.

Celles-ci doivent être suivies par l’entraîneur de l’équipe et un joueur de l’équipe, informe The Mirror.

E.L.D

VOUS AIMEREZ AUSSI