Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

CDM 96 : l’origine de ‘’la main de Dieu’’, l’un des gestes qui rendit Maradona immortel (+Vidéo)

En 1986, la coupe du monde de football se déroule au Mexique, en Amérique du sud et cette année-là, c’est l’Argentine qui remporta la finale devant la RFA (la République Fédérale d’Allemagne). Au nombre des gestes techniques pour lesquels les joueurs des 24 pays participants, un seul rentrera dans l’histoire, même s’il ne respectait pas l’éthique de ce sport.

Lire aussi : CDM 2022 : Bagarre dans les tribunes entre supporter Qatari et équatorien lors du match d’ouverture (vidéo)

Quart de finale le 22 juin 1986. L’Argentine et sa star Diego Armando Maradona affrontent l’Angleterre. La 51 ème minute de jeu, le numéro 10 argentin, dans un duel aérien avec le gardien anglais, la main gauche légèrement dissimulée derrière la tête, réussira à inscrire de cette main un but qui sera validé par l’arbitre de la rencontre. La presse surnommera ce geste d’anti-jeu la ‘’main de Dieu’’.

La controverse consécutive à cette élégante faute vue par tout le stade Azteca de Mexico sauf par l’arbitre du match marquera à jamais le football. L’Argentine, elle s’en félicitera car les Albicelestes s’ouvriront les portes de la demi-finale puis la finale qu’ils remporteront contre l’Allemagne.

Lire aussi : Coupe du monde 2022 : Qui est cet homme dont le physique intrigue la toile ?

Seul l’attaquant français Thierry Henry, à l’occasion du match de barrage retour pour la qualification pour le Mondial 2010 face à l’Irlande le 18 novembre 2009, rejoindra Diégo Armando Maradona au panthéon de cette arnaque footballistique que le juge de touche et ses assistants validèrent encore ce jour-là malgré la vive protestation des irlandais.

Diaman Emmanuel

VOUS AIMEREZ AUSSI