Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Ces stars du ballon rond qui œuvrent dans l’humanitaire

5. Emmanuel Eboué

Créée depuis 2007, la fondation Emmanuel Eboué officiellement présentée en 2012. À l’initiative de l’ex-latéral droit des Éléphants, la fondation Emmanuel Eboué est venue répondre au déficit d’emplois en Côte d’Ivoire. La lutte contre le chômage, ce fléau qui entache depuis fort longtemps la croissance économique du pays, a été choisie comme fer de lance de la star.

Et pour lui, le nœud du problème est le difficile accès de l’instruction aux jeunes. Ayant lui même connu des difficultés de scolarisation, il estime qu’il doit aider les jeunes à retrouver le chemin de l’instruction, l’un des moyens sûrs de représenter une valeur non négligeable dans la société demain.

Lire aussi : Emmanuel Eboué a trouvé du travail

4. Max Gradel

Née en octobre 2016, la Fondation Max Gradel vient contrecarrer la pauvreté et apporter un soulagement aux parents d’enfants malades. Devant les terribles effets de la maladie sur des enfants que Max Gradel a pu observer, notamment sur les réseaux sociaux, la star de football s’est mise à en aider quelques-uns. Il s’est rendu compte cependant qu’il n’agissait qu’à une échelle réduite.

En effet, la liste de plus en plus longue de familles démunies ne pouvant faire face aux défis financiers engendrés par la santé précaire de leur progéniture a permis la naissance d’une fondation.
L’objectif étant d’apporter une aide à une échelle plus grande. « TANT QUE JE PEUX AIDER, JE N’HÉSITE PAS ». Tel est le leitmotiv de la star. « Apporter mon réconfort, voir l’espoir renaître dans leurs yeux, voici ce qui me guide ».

Lire aussi : Angleterre : L’ancien entraîneur de Manchester City a un plan pour Yaya Touré

3. Les frères Touré

S’ils sont synchro sur le terrain, ils le sont aussi dans le quotidien. Altruistes, Kolo Touré et son cadet Yaya rêvent d’une Afrique libérée de toutes chaînes de limitations. Cest dans cette lutte que s’inscrit l’ambassadeur de bonnes volontés du programme des Nations Unies pour l’environnement, Yaya Touré.
L’homme qui mène une guerre sans merci contre la faim et la pauvreté estime que le développement économique de l’Afrique repose sur sa jeunesse. Et elle doit manger à sa faim pour un meilleur rendement d’où l’intérêt de rehausser l’agriculture.

Les actions menées par la star lui ont d’ailleurs permis de se hisser dans le top 11 des footballeurs qui ont le cœur sur la main. Son frère Kolo Touré n’est pas en reste. Ambassadeur de l’ONG « Save the children », celui-ci plaide pour la scolarisation des enfants vivant en Côte d’Ivoire.

Lire aussi : Kalou Bonaventure : Bonne nouvelle pour l’ex-académicien

2. Les frères Kalou
Bonaventure Kalou et Salomon Kalou son cadet ont mis en place une structure servant à faciliter l’accès aux soins (médicaux et chirurgicaux) et au sport aux personnes les moins privilégiées ; cela, dans l’intérêt de la protection sociale et dans le but d’améliorer leurs conditions de vie.

1. Didier Drogba
La fondation Didier Drogba créé en 2007 est née d’un désir d’apporter une pierre à l’amélioration de la santé et de l’éducation. Allant encore plus loin dans ses démarches, la légende « gbagbadê » (ndlr: sobriquet attribué à l’homme signifiant « la foudre ») a construit un hôpital localisé dans la commune d’Attécoubé ainsi qu’une école.

Carole G

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,