Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Chantal Taïba tombe sous le charme de la voix de Roseline Layo

S’il y a plusieurs voix autorisées pour juger la musique ivoirienne, celle de Chantal Taïba ne doit pas surprendre, elle qui depuis près de quarante ans est bien présente sur la scène du show-biz musical ivoirien. Elle a en effet entamé sa carrière à l’Orchestre de ma Radio diffusion Ivoirienne (ORTI) au début des années 80 en tant que choriste.

Lire aussi : People : Les milliards de l’acteur culturel Ezezo Tuyau contestés sur la toile

On ne peut les dénombrer les artistes que la native de Tabou a accompagnés pour des chœurs. Pour l’histoire, la reine du Matiko comprenait toutes les langues de la Côte d’ivoire.
En réalité, elle avait juste un talent à interpréter dans plusieurs langues ; c’est donc naturel qu’au niveau de sa carrière, elle ait une oreille musicale et qu’elle a décelé chez sa jeune consœur Roseline Layo une voix de qualité à l’image de grands noms de la chanson ivoirienne :

Lire aussi : Sénégal : il réussit à se construire une belle maison en cambriolant 27 maisons

‘’… Son timbre vocal me fait penser à Reine Pélagie. J’aime beaucoup la voix de la jeune chanteuse Roseline Layo. Elle a une voix de la forêt, une voix africaine. Sa voix est pure. Chaque fois que je l’écoute, elle me fait penser à Reine Pélagie, Séry Simplice et même Yodé. Elle a le même style de voix que ces grands artistes ivoiriens…’’.
Venant d’une professionnelle aguerrie comme la Reine du Matiko, on ne peut que s’aligner et ce n’est justice pour la quêteuse d’amour dont la chanson a pratiquement affolé les plateformes de téléchargements avec près de 9 millions de vues depuis décembre 2021.

Diaman Emmanuel

VOUS AIMEREZ AUSSI