Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Cheick Yvhane veut réconcilier les Ivoiriens.

«On va se réconcilier pian ! » est le nouveau livre journaliste-écrivain, Cheick Yvhann. Vendredi dernier, il a convié journalistes, critiques et quelques professionnels du livre à la présentation officielle de son livre. Cadre choisi pour la rencontre : l’Institut Français.
C’est devant un parterre de professionnels, de critiques, d’éditeurs et de convives de choix que Cheick Yvahnn s’est présenté, vendredi dernier. Le prétexte tout trouvé était la présentation officielle de son livre au titre évocateur : « On va se réconcilier pian ! ».
La rencontre a commencé, juste après les civilités d’usage, par l’intervention d’un critique d’art. Avec des mots choisis et le lexique approprié, le professeur Diomandé a fait une mini-exégèse de l’auteur et de son œuvre. La pertinence des propos de ce sachant ont mis ont quelque peu mis à l’index, la psychologie de l’auteur, en immersion totale avec les réalités ivoiriens, dans sa caricature, plus que suggestive, de la société ivoirienne.
Il est loisible d’écrire, après avoir parcouru l’œuvre, que Cheick Yvahnn n’a parfois pas porté de gants dans l’écriture de son récit porté sur la réconciliation des Ivoiriens. Où Adjamé, quartier cosmopolite, symbole de la cartographie ethnique de la Côte-d’Ivoire, sert de prétexte à l’auteur, dans cette peinture de la société ivoirienne.
Cheick Yvahnn prend ainsi le pari, au travers de son livre foncièrement optimiste, de voir la paix définitive gagner les cœurs meurtris des Ivoiriens, encore groggys, après la malheureuse crise postélectorale. C’est une sorte de profession de foi consignée dans cet ouvrage baptisé « livre scandale ».
Les styliste Pathé O’, Ciss St Moise et Angybel, Réné Yédiéthy (patron de La Librairie de France), Moussa Traoré, patron de l’Union Nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire ont marqué de leur présence, cette manifestation.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,