Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Chine : il rentre vivant chez lui après ses funérailles

Un quadragénaire a été déclaré mort. Sa famille l’a incinéré et enterré, mais il est revenu vivant !

La famille a signalé sa disparition

Deux mois après sa crémation et ses funérailles, un habitant de la ville de Chongqing, en Chine, est revenu chez lui, vivant. Cette histoire incroyable a été rapportée par le média local Wenzhou Evening Newspaper et relayée par l’Agence Sputnik.

En mars, un homme de 43 ans qui souffre d’une maladie mentale a été porté disparu. Les membres de la famille ont signalé ce fait à la police. Début avril, ils ont appris qu’il avait été retrouvé dans un hôpital de la ville de Wenzhou. En arrivant dans l’établissement, les médecins ont annoncé que le malade était dans un état grave et se trouvait en soins intensifs, à cause d’une tuberculose. Ils ont aussi indiqué qu’il avait peu de chance de survivre. L’oncle du patient a essayé de l’identifier, mais il n’a pas pu, car son visage était caché par un masque à oxygène.

Des funérailles fastueuses

Selon le média, les proches ont décidé de le ramener à son domicile. Une somme de 12 000 yuans (1 500 euros) a été dépensée pour le transfert. Pourtant, l’homme est décédé, à son retour à Chongqing. A cause des mesures imposées dans la lutte contre le coronavirus, le corps a été immédiatement incinéré et les parents n’ont pas pu le voir. La famille a dépensé plus de 140 000 yuans (17 690 euros) pour des funérailles fastueuses.

L’homme incinéré est rentré vivant

A la fin du mois de mai, l’oncle du quadragénaire décédé a reçu un appel de la police. Un officier de la ville de Shangrao lui a dit qu’un sans-abri se présentant comme son neveu a été retrouvé. L’homme disparu est rentré vivant chez lui le 5 juillet.

La presse locale a précisé que jusqu’ici, l’identité du défunt incinéré reste inconnue. Lors de son admission à l’hôpital de Wenzhou, il y avait une confusion, car il avait sur lui les papiers du quadragénaire porté disparu. De plus, entre les deux hommes, il y avait une certaine ressemblance et comme l’homme disparu, le défunt a été diagnostiqué tuberculeux.

La famille demande une indemnisation à l’hôpital

Face à cette situation, la famille a demandé une indemnisation à l’hôpital pour avoir confondu le patient avec un autre résident de Chongqing. « Nous l’avons photographié et avons envoyé la photo à la police. C’était leur responsabilité de l’identifier et de contacter la famille », a indiqué Liu Xiao, porte-parole de l’hôpital. Par ailleurs, selon les médecins, la famille a eu la possibilité d’identifier elle-même le patient. « Si les parents ne pouvaient pas le reconnaître, comment devrions-nous le faire ? », a demandé l’infirmière Zhu Jing.

Source Linfo.re

Commentaires

Commentaires