Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Chine : la maladie de ‘’Madelung’’ et ses dégâts sur son corps après 55 ans d’alcool

Les sénégalais le disent, l’homme creuse sa tombe avec sa bouche ; pour signifier tout simplement que tout excès nuit, surtout l’excès en termes de nourriture et plus spécifiquement l’excès d’alcool. Oui, l’alcool nuit à la santé, mais devant le strict nécessaire organique, combien sont-ils, ces citoyens à pouvoir résister à la pression du plaisir physiologique ?

Lire aussi : Afrique du sud : Elle bat le record du monde avec un accouchement de 10 bébés

En tout cas, le débat reste ouvert. Mais en attendant, découvrons une maladie liée à l’alcool, le madelung. Le madelung est en effet une affection extrêmement rare qui se caractérise par de grosses boules de graisses sur le corps, lui donnant un aspect de terrain accidenté.

Lire aussi : Le SOS de la mère d’un footballeur international Burkinabè : « Qu’il m’aime comme sa femme Aïcha aime son père et sa mère »

Un chinois, Tan, aujourd’hui âgé de 68 ans, en fait depuis 20 ans les frais. L’homme aurait régulièrement consommé 1 litre d’alcool (du baiju, un alcool de riz composé à 52 % d’alcool) depuis ses 13 ans. 55 ans d’alcool, le résultat n’est pas des plus reluisants sur son corps. Ces boules de graisse ont totalement modifié le corps de Tan avec des épaules et un cou proéminents. Les images en annexe vous situeront davantage sur nos propos.

Diaman Emmanuel

Commentaires

Commentaires