Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Claudia Tagbo, son difficile combat contre le cancer du sein (2 oct 2020)

La comédienne préférée des français, Claudia Tagbo, est revenue récemment sur une période douloureuse de sa vie. En plein dans les années 2000, son monde s’effondre : On lui diagnostique un cancer du sein. Sur le coup, elle pense à un gag, une plaisanterie que lui fait le médecin et se met à rigoler.

Lire aussi : Don Jazzy Affole La Toile En Faisant Un Massage « S3nsuel » À Une Femme

Passé le rire, elle vire à la colère. “Qu’est-ce qui pouvait bien faire que je me retrouve avec ce truc ? Je mange sainement, je ne me drogue pas, je ne bois pas, je fais beaucoup de sport… Du coup, tout de suite après le rire est venue la colère. Pourquoi moi ? À l’époque, j’étais au Jamel Comedy Club. Pour les gens qui ne me connaissaient pas, c’était un démarrage, une mise en lumière.” explique-t-elle.

Alors âgée de presque 30 ans, Claudia est déterminée à ne pas laisser le mal la consumer. Avec force, courage et optimisme, elle continue ses répétitions, minimisant la maladie et jonglant entre les chimiothérapies, radiothérapies et douleurs.

La scène l’aide énormément ; elle se donne à fond, faisant fi de ce qui lui arrive… Et en guérit. Au cours d’une interview avec Rose Up, Claudia a déclaré ceci :

Lire aussi : Scandale : Une sextape de Noëlla Prandy, 1re dauphine Miss Cameroun 2022 diffusée sur la toile

« C’est la maladie qui est venue vers toi, pas toi qui es allée vers elle. Donc, c’est à elle de s’adapter à ta vie. Faut que tu lui dises. » Alors j’ai discuté avec elle. Je lui ai dit : « Je n’ai pas de place pour toi. Si tu restes, tu vas être à l’étroit et tu vas devoir beaucoup te battre pour rester. ». Cet épisode douloureux mais rempli d’enseignements a profondément grandi la comédienne qui a raconté au cours de cette même interview:

“Cette maladie m’a réconciliée avec la féminité. Ce truc de se palper debout sous la douche et allongée dans son lit, comme nous l’enseignent les médecins : j’ai appris à le faire, à sentir mon corps, et je me sens beaucoup plus sensuelle aujourd’hui.”.

Garde-t-elle aujourd’hui des séquelles ? “Y’a une cicatrice qui va rester un bon bout de temps je pense, parce qu’on a toujours peur. Et il y’a la trace physique aussi parce que je ne suis pas allée au bout du processus à vouloir tout enlever, tout nettoyer donc il y’a des cicatrices forcément”. A-t-elle révélé à ce propos dans l’émission française ” ça ne sortira pas d’ici ” il y’a quelques temps.

Carole G

VOUS AIMEREZ AUSSI