Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

CO Korhogo / Suspension du processus électoral par la FIFA, Fonds Covid-19….La grosse colère de Ouattara Bakary

Le président du CO Korhogo, Ouattara Bakary, a exprimé son ras le bol face à l’impasse dans laquelle est plongé le football ivoirien du fait de la suspension du processus électoral à la FIF.

Le processus électoral à la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) est suspendu depuis le 27 août par la FIFA. Une situation qui a pour conséquence de plonger le football ivoirien dans l’impasse. A l’instar de certains dirigeants locaux qui ont dénoncé une « prise en otage » du football ivoirien par la faîtière mondiale, Ouattara Bakary, le président du Club Omnisport de Korhogo (Ligue 2), ne cache pas sa colère.

Lire aussi : L’ex-Présentatrice télé Geneviève Wanné totalement effondrée..

« Cela fait deux mois que ça dure. La FIFA a reçu tous les documents qu’elle a demandés à la FIF. Mieux, elle a auditionné tous les acteurs du processus. Je ne comprends pas pourquoi elle tarde à relancer le processus. Cela fait deux mois que la FIFA a pris le football en otage. Tout est bloqué et je pense que cela fait trop »,

s’est indigné celui qui réclame trente-trois ans de présence active dans le football ivoirien.

« Mon équipe a commencé les entraînements. Nous dépensons énormément en cette période. Il faut que la FIFA nous libère cette semaine. Ce qui se passe n’est pas une affaire de candidat. Je demande aux clubs de se réveiller. C’est notre football qui est pris en otage par la FIFA. Je ne sais pas ce qu’elle cherche ou cache. Je demande à la FIFA de lever le blocage »,

Lire aussi : L’Entretien Pascal Affi N’Guessan : « Nous ferons en sorte que cette élection n’ait pas lieu » – france24

a ajouté Ouattara Bakary.
Selon certaines informations, la FIFA attendrait la fin de l’élection présidentielle ivoirienne du 31 octobre pour donner son verdict. Un point de vue contre lequel s’élève le président du CO Korhogo.

« La FIFA doit savoir que l’élection à la FIF est sectorielle et non nationale. L’élection présidentielle du pays n’a pas d’effet sur notre processus. Qu’elle libère le processus et il reviendra aux acteurs d’en tenir compte. Deux mois, c’est trop et nous présidents de club allons prendre nos responsabilités pour que la FIFA libère notre football. Nous voulons jouer au football »,

a fulminé Ouattara Bakary.

En plus de la suspension du processus électoral à la FIF, le président du CO Korhogo contre la mesure de la FIFA relative au gel de l’aide Covid-19 destinée aux acteurs du football ivoirien.

Lire aussi : Bagaté Salif sur son départ de l’Asec :«j’ai résilié moi même mon contrat…»

« C’est quelque chose que je ne comprends pas. Ce fonds a été distribué aux fédérations pour qu’elles viennent en aide aux acteurs. Nous sommes tous impactés par cette crise sanitaire et je ne comprends pas pourquoi la FIFA ne vient pas en aide aux acteurs du football ivoirien.

Est-ce que nous, acteurs pour lesquels elle a mis en place ce fonds, avons un problème avec elle ? Elle dit qu’elle a un problème avec la FIF. La FIFA doit donner les fonds à la FIF pour qu’elle nous les redistribue.

Il n’y aura pas de problème. Pour preuve, la CAF a donné son aide que la FIF a redistribué. C’est donc faisable, à moins que la FIFA ait un plan derrière la tête. Nous avons besoin des fonds Covid-19 », a conclu Ouattara Bakary

Ange Samuel

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires