Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Comment un homme a été contraint d’épouser le cadavre de la femme qu’il a tué…

Confidence Nwanma une jeune nigériane de 19 ans a perdu la vie poignardée par Ladayo son petit ami de 24 ans en 2018 Selon les faits qui se sont déroulés dans la région d’Oshinle à Akure, dans l’Etat d’Ondo au Nigeria, une dispute aurait été enclenchée à la suite de multiples tromperies du petit ami. En colère la jeune fille lui aurait jeté un sort, arguant qu’il ne réussirait jamais s’il sortait avec une autre femme qu’elle.

Lire aussi : Nadiya Sabeh, épouse d’Ariel Sheney, répond à ses détracteurs : » Je ne suis pas stérile «

L’homme lui aurait demandé de le « délier » mais rien n’y fit. C’est dans un élan de colère qu’il l’aurait alors poignardée. Conformément à la coutume de la région, le meurtrier doit impérativement épouser la défunte. C’est donc ce qu’a réclamé le père de Confidence au jeune Ladayo. « Notre culture exige que le meurtrier épouse le corps de notre fille. Nous devons respecter la tradition en emmenant le cadavre dans notre village où le mariage aura lieu. Il doit payer le double de la dot parce qu’elle se marie étant déjà morte.

Lire aussi : Fior 2 Bior explique son départ de Peopl’Emik : » Si on m’avait dit qu’il était là, je ne serais pas venu «

Il devra respecter tous les préceptes de la coutume avant que notre famille ne le laisse partir. Sans cela, chaque jeune de la Famille de l’homme n’atteindra jamais l’âge de notre fille. Ils mourront d’une mort subite, tout comme notre fille. Ce n’est pas nous qui avons instauré cette tradition. Nos ancêtres la pratiquaient avant même que nous soyons nés. Partout dans le monde, notre peuple attend le jugement de la cour. Quoi qu’il en soit, le garçon doit accomplir le rite conjugal sur le corps de notre fille » avait confié à l’époque le père de la jeune fille. Voilà ce à quoi l’on peut malheureusement s’exposer en commettant des actes irréparables dans certaines contrées.

Carole G

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,