Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Concert Golden Ladies Show : Ce qu’il faut retenir du concert-hommage à Félix Houphouët-Boigny

7 Décembre 1993 – 7 Décembre 2019 ; 26 ans que s’est endormi à jamais le père de la nation ivoirienne, l’homme plein de sagesse.

La structure de communication Mediatics promue par Kader Djiré a décidé pour ce 26 ème anniversaire qui commémore la mort de Félix Houphouët-Boigny, d’organiser un spectacle musical épuré.

Trois grandes dames de la musique africaine ont donc été sollicitées pour cet évènement solennel. Ce sont: l’Ivoirienne Josey Priscille, la Gabonaise Shan’l et la Nigériane Yemi Alade.

Dès 20 heures ce samedi 7 Décembre, le Palais des Congrès de l’hôtel ivoire, bondé de monde, vibrait déjà dans l’attente du spectacle qui a effectivement démarré aux environs de 21 heures.

Lire aussi : Concert : Josey, Yemi Alade et Shan’l vont chanter pour feu le Président Félix Houphouët Boigny

Une première partie rythmée…

Malgré quelques petits problèmes techniques, la première partie a tenu toutes ses promesses. Abou Nidal de Genève, Doriane, Lady Queen (du Libéria) et bien d’autres ont apporté une belle coloration à la célébration du jour, en totale fusion avec le public.

Des animateurs qui ont subjugué le public…

Que dire des maîtres de cérémonie de circonstance qui ont, avec maestria, conjugué le chic, le drôle, le Glamour ? La première maîtresse de cérémonie à monter sur scène a été Patricia Kouadio de Fréquence 2, suivie d’un duo marquant: l’animateur John Zahibo Jay et la web comédienne Yvidero.

Trois dames, trois voix, trois énergies…

23h00: Les choses sérieuses s’amorcent…

La Kinda Shan’l fait une entrée digne des plus grandes stars américaines, vêtue d’une petite robe noire.
Belle à croquer, la Gabonaise interprète avec brio l’intemporel Halleluyah du regretté Jeff Buckley repris partout dans le monde.

Lire aussi : Concert VIP des 30ans de carrière de Meiway: Des footballeurs ont aussi levé les mouchoirs

Avec une voix puissante, Shan’l embarque le palais dans son univers majestueux. Le public, émerveillé n’a de cesse d’ovationner cette puissante prestation. Shan’l poursuit son spectacle avec Tchizambegue, Bonabo, Où est le gars, les gbé gbé gbé, l’aveu (avec Arielle T). Énergique comme jamais, le spectacle de Shan’l est un mix entre la sensualité et lepep’s.

À sa suite, l’Ivoirienne à la voix envoûtante et au charme dévastateur, Josey Priscille, monte sur scène.

Dès son entrée, la jeune dame annonce les couleurs. Pas de démonstrations vocales de « ouf », l’heure pour elle est à la fiesta.

 » On ne fera que danser aujourd’hui « , déclare-telle d’emblée en faisant virevolter sa belle robe évasée.

Et elle tient ses promesses, revisitant fièrement son beau répertoire : Mon nom, Diplôme, Nagniouma, You Galoh… dans la joie et la bonne humeur.

Autant dire que Josey est une habituée de la scène et des prestations de haut vol.

Lire aussi : Mix Premier: Personne ne pourra remplacer DJ Arafat, même moi…

Le plus grand show pour la Fin…

Johnny, Kissing, Oh my gosh… la Nigériane de 30 ans s’est fait internationalement connaître grâce à ces tubes.

Elle a dernièrement été l’une des rares artistes africaines à collaborer avec Queen B sur son nouvel album Lion King.

Elle, c’est Yemi Alade. Guest star de ce phénoménal concert, elle était ardemment attendue ce jour. Heureuse de se trouver en terre éburnéenne, la jolie chanteuse a déclaré entre deux titres:  » Je vous aime ». Une belle marque d’affection qui a enchanté le public.

La showgirl a parfaitement communié avec son public, enchaînant les pas de danse les plus entraînants et des déhanchés à couper le souffle, littéralement.

Le Palais des Congrès a bougé, vibré grâce à ces trois drôles de dames qui inscrivent là, leur nom dans l’histoire.

Chapeau bas!

Carole G

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,