Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Concert Yodé et Siro: Récupération politique?

Le Zouglou  est une musique d’engagement où sont critiquées les tares de la société. De plus sous les tropiques,  le comportement des politiques  laisse souvent à désirer. Toutefois de mémoire de mélomane, aucun concert Zouglou n’avait encore réunit autant de personnalités politiques. Yodé et Siro très critiques dans leurs différentes sorties musicales, sont perçus à cet effet, comme des messagers du peuple.  Par une franchise musicale déconcertante dont seuls ils ont le secret, les deux artistes du quartier Gbatanikro de Treichville tancent tant bien que mal les pouvoirs successifs en place depuis plus d’une décennie à travers des textes teintés  d’humour. Comme le dit le dicton « Qui aime bien, châtie  bien ».  C’est en cela que Yodé et Siro sont très appréciés par la sphère politique pour leur franchise.  Comme pour s’adresser aux hommes politiques lors de ce spectacle anniversaire, ils les ont invités. Le concert Yodé et Siro intitulé « YES » du 16 avril a évidement viré à la politique avec la présence de nombreuses personnalités du pays.

Le pouvoir actuel était représenté par le Président de l’Assemblée Nationale M. Soro Guillaume Kigbafori, les ministres François Albert Amichia et Sidi Touré…  M. Soro Guillaume, le plus populaire parmi eux, était acclamé par le public à chaque fois que son nom était prononcé. Quand au fils de l’ancien président, Michel Gbagbo représentant l’opposition, c’est sous un tonnerre d’applaudissements qu’il a d’abord fait son entrée dans la salle Anoumabo du Palais de la Culture. Installé avec sa petite délégation, chacune de ses gestuelles suscitait une vive réaction du public avec de cris et des applaudissements à n’en point finir. Et c’est à jeu que le public s’est laissé entrainer. L’on pourrait dire que le PAN Soro et Michel Gbagbo ont volé la vedette aux autres personnalités venues soutenir le duo ‘’YES’’.  Mais ils ne sont pas arrêtés là.

Plus de 40 minutes d’intervention des autorités pendant ce concert!

Invités sur scène pour couper du gâteau des 20 ans de carrière, les autorités politiques y ont passé près de 40 minutes. Les spectateurs ont alors assisté à une de vraies joutes oratoires improvisée.

 Soro Guillaume lors de son intervention, a fait un petit recap’ historique du Zouglou partant de la cité universitaire de Yopougon jusque sur le campus, avant de revenir au sujet principal. La popularité du PAN Soro et celle de Michel Gbagbo ont étouffé l’intervention  des  autres autorités sur scène. Michel Gbagbo, lui, lors de son intervention s’est adressé uniquement à M. Soro en demandant à ce dernier d’intervenir dans la crise actuelle entre le pouvoir et la Fédération estudiantin et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI).  Tout cela a entrainé une pause de 40 minutes pour un concert qui a démarré avec une heure de retard. Et qui était sensé durer deux heures de temps. C’est en cela que l’on pourrait dire que la politique a pris le dessus sur la célébration de ces 20 ans de carrière Yodé et Siro hier samedi 16 avril dernier. Surtout qu’à part la prestation des artistes, ce sont les interventions de Soro et de Michel Gbagbo qui ont suscité plus de réaction du public de la cuvette du Palais de la Culture.

Il faut cependant signaler que Claude Bassolé et tous-ceux là même qui ont permis à Daly Djédjé Gervais et Aba Sylvain depuis Poussins Chocs, de devenir les « grands » Yodé et Siro aujourd’hui, ont été passés sous silence à cause de l’impact politique pendant ce concert. Barthélémy Inabo Zouzoua et bien d’acteurs et de mécènes tels Antonio Dahouindji de Dream Maker, Moussa Traoré, Aimé Zébié… du monde culturel et du showbiz ivoiriens  présents dans la salle, ont aussi vécu le même sort.

Par Athanase Konan

athanasekonan@abidjanshow.com

 

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,