La Corée du Nord au cœur de la visite de Xi Jinping aux Etats-Unis

media
Le président chinois Xi Jinping (g) et son homologue américain Donald Trump (d).

Depuis son élection, Donald Trump laisse planer la menace : l’option militaire est sur la table concernant la Corée du Nord. Ce sera l’un des sujets au cœur des discussions entre le président américain et son homologue chinois. Washington estime que Pékin n’est pas assez ferme avec Pyongyang.

L’ambassadrice américaine aux Nations unies Nikki Haley a effectué ce dimanche le tour des plateaux de télévision pour donner un avant-goût de ces entretiens. « J’ai dit à mon homologue chinois que nous voulons voir des actes de leur part. Les présidents Trump et Xi détermineront la nature de ces actes, afin que nous soyons dans une relation de confiance, au lieu de regarder la Corée du Nord agir avec le soutien de la Chine », a-t-elle déclaré.

Les entretiens entre Xi Jinping et Donald Trump seront « très difficiles », si l’on se fie au message posté cette semaine par le président américain lui-même. Il faut dire que la Chine fut pendant la campagne, et reste depuis l’élection, l’une des cibles principales du milliardaire sur le commerce, la monnaie et la politique internationale.

Mais le président chinois a remporté une première victoire diplomatique, en refusant tout contact avec Donald Trump, jusqu’à ce que ce dernier accepte de soutenir la politique de la « Chine unique » chère à Pékin.

Rfi.fr