Corée du Nord: la Malaisie va renvoyer la dépouille de Kim Jong-nam

Après un mois et demi de tension, le corps de Kim Jong-nam va finalement être remis à la Corée du Nord. Le gouvernement malaisien a annoncé ce jeudi 30 mars que la dépouille du demi-frère du dirigeant nord-coréen, assassiné à l’aéroport de Kuala Lumpur en février, serait remise à Pyongyang.

Avec notre correspondante à Singapour, Margaux Bédé

media
Kim Jong-nam a été tué avec un agent neurotoxique en Malaisie, le 13 février dernier.

Depuis son assassinat le 13 février dernier à l’aéroport de Kuala Lumpur, Pyongyang n’a cessé de réclamer sa dépouille. Le demi-frère du leader nord-coréen, Kim Jong-nam, a été tué avec un agent neurotoxique extrêmement puissant.

Depuis cette affaire, les relations entre les deux pays n’ont cessé de se tendre. La Corée du Nord n’a pas accepté les résultats de l’autopsie et maintient toujours que la victime est décédée d’une attaque cardiaque. Le 7 mars dernier, la Corée du Nord a même interdit aux neuf ressortissants malaisiens présents sur son sol de quitter le pays. Le Premier ministre malaisien, Najib Razak, a finalement annoncé ce jeudi que Pyongyang leur avait finalement donné la permission de rentrer en Malaisie. Ils devraient arriver à Kuala Lumpur vendredi matin.

En contrepartie, les Nord-Coréens présents en Malaisie pourront eux aussi retourner dans leur pays. Pour le moment, aucune information n’a filtré sur le fait de savoir si les 3 suspects reclus dans l’ambassade nord-coréenne sont eux aussi concernés.

Du côté de l’enquête, deux femmes, une Indonésienne et une Vietnamienne, ont été inculpées pour le meurtre de Kim Jong-nam. La prochaine audience aura lieu le 13 avril prochain. Elles risquent la peine de mort.

Rfi.fr