Corée du Nord: le Sénat américain au complet invité à la Maison Blanche

La Maison Blanche a invité les 100 sénateurs américains à participer à une réunion sur la Corée du Nord ce 26 avril. Le contenu de cette séance de travail, très inhabituelle, est strictement confidentiel. Les ministres concernés doivent apporter aux élus les dernières informations concernant ce dossier.

Avec notre correspondante à Washington,  Anne-Marie Capomaccio

media
Les sénateurs américains sont conviés à assister à un point sur la Corée du Nord à la Maison Blanche

Interrogé sur cet inhabituel déplacement du Sénat au complet à la Maison Blanche, le porte-parole de Donald Trump explique qu’il s’agit d’un symbole, une manière de souligner l’importance que le président apporte à la menace nord-coréenne.

Le dossier est clairement une priorité et le président américain multiplie les messages. Message au Conseil de sécurité de l’ONU qui d’après Donald Trump ne fait pas son travail et doit voter de nouvelles sanctions, message aux chinois, dont le président Trump attend une intervention auprès de Pyongyang, message rassurant aux Japonais et aux Sud-Coréens, message menaçant enfin envers la Corée du Nord, avec l’arrivée des navires de guerre américains dans la région.

Les sénateurs sont partagés. Les faucons n’hésitent pas à envisager une riposte militaire en cas de nouvel essai nucléaire de Pyonyang. Les modérés craignent que le président Trump ne se laisse emporter et provoque une guerre.

Le secrétaire d’Etat Tillerson, le général Mattis pour la Défense, et le chef d’état-major des armées vont mettre les sénateurs au courant des derniers développements. Les élus demandent depuis longtemps plus de transparence sur le dossier Corée du Nord.

Rfi.fr