Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Coronavirus / le confinement démontre un fort taux de baisse pollution de la planète

En effet, il a été constaté une baisse du taux démission du dioxyde d’azote dans le nord de Italie et en Chine particulièrement à Wuhan depuis le confinement. Cela pourrait s’expliquer par le fait qu’il y ait moins de circulation de véhicules. Ce n’est pas tout, depuis l’interdiction des rassemblements et bien entendu du confinement, l’eau des canaux de Venise en Italie est devenue plus limpide, et aussi les plastiques jetés à l’eau par les touristes et voyageurs ont totalement disparu.

Lire aussi : Présidence de la FIF : Zoro Marc à fond derrière Drogba

L’environnement semble donc tirer profit de cette crise sanitaire. Cela est considéré comme une bonne nouvelle pour la protection de la planète contre les pollutions, même si économiquement, cela touche notre planète. « C’est vraiment un triste indicateur, du fait que l’activité économique diminue. Mais pour notre planète, c’est un soulagement car le niveau de pollution diminue également. Notre planète est belle mais aussi extrêmement fragile. Et je crois que des gens voient notre planète et cette pollution causée par les êtres humains dans une perspective très différente maintenant. Je pense que pour la discussion sur le changement climatique, c’est certainement une observation révélatrice. » A fait savoir Josef Ashbacher des Programmes d’observation de la terre. Devons-nous donc considérer le Coronavirus comme le remède à la pollution de la planète ?

Dylaurette YOUKOU

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,