Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Côte d’Ivoire: 07 raisons qui expliquent pourquoi le niveau du système éducatif est en baisse-afrikmag.com

Selon le dernier rapport de 2019-2020 du Programme d’Analyse de Systèmes Éducatifs (PASEC), la Côte d’Ivoire occupe l’avant dernière place du classement du meilleur système éducatif en Afrique subsaharienne derrière le Bénin et le Niger. Voici 07 raisons qui montrent pourquoi le système éducatif ivoirien est en baisse, découvrez-les.

«En lecture, plusieurs pays se distinguent par une amélioration substantielle de la performance moyenne, à savoir le Bénin, Niger, Congo et le Sénégal. Le Burkina Faso et le Tchad se caractérisent par une progression de près de 20 points. Deux pays régressent de manière significative : le Burundi (-35,5) et la Côte d’Ivoire (-14,2), » peut-on lire dans le récent rapport établit par Programme d’Analyse de Systèmes Éducatifs (PASEC).

Un véritable fiasco pour le système éducatif ivoirien, une honte nationale selon certains observateurs. Cela dit, l’heure n’est plus à la distraction, l’avenir de la Côte d’Ivoire est en danger. Le problème dans le système éducatif est très imminent, il faut le sauver.

La mauvaise conduite de certains élèves, étudiants, parents d’élèves et enseignants est en train de faire effet. Cependant plusieurs raisons expliquent cette baisse du niveau du système éducatif ivoirien. Le PASEC dans son rapport a donné quelques raisons qui expliquent cette régression du niveau éducatif ivoirien.

1- En Côte d’Ivoire (66,9%), ne disposent pas des compétences leur permettant de poursuivre sans difficultés leurs apprentissages.

2- 59,5% d’élèves ne manifestant pas les compétences suffisantes de lecture. Ces élèves ont des difficultés pour comprendre des mots isolés issus de leur vie quotidienne et des phrases isolées ainsi que pour localiser des informations explicites dans des textes courts et moyens en prélevant des indices de repérage présents dans le texte et les questions. LIRE LA SUITE

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires