Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Côte d’Ivoire: au procès de Soro et de ses proches, les fidèles parmi les fidèles à la barre (RFI)

Le procès de Guillaume Soro et 19 de ses proches se poursuit devant le tribunal criminel d’Abidjan. L’ancien Premier ministre est poursuivi pour complot contre l’autorité de l’Etat. Il est jugé en son absence, mais 14 autres personnes sont dans le box des accusés. Cette semaine ce sont les très proches de Guillaume Soro qui ont comparu : ses deux frères, son fidèle directeur du protocole et l’ancien ministre Alain Lobognon.

Avec notre correspondant à Abidjan, Pierre Pinto

Mercredi 9 juin à la barre Souleymane Koné Kamaraté, alias « Soul to Soul » fidèle d’entre les fidèles de Guillaume Soro, déjà amnistié pour une histoire d’armes découvertes chez lui à Bouaké en 2017, soutient devant les juges ne rien savoir des armes retrouvées au siège du parti GPS et à Assinie fin 2019.

Viennent ensuite les frères Soro, Rigobert et Simon. Le tribunal brandit une écoute téléphonique dans laquelle on entend le second dire au premier « C’est bon. On a bouclé. Il n’atterrit plus ». Tollé au sein de la défense qui accuse l’accusation de produire une écoute illégale, et qui n’établit rien sur le fond. Accusation balayée par le procureur. LIRE LA SUITE

Commentaires

Commentaires