Côte d’Ivoire : bientôt une nouvelle loi pour réprimer la pêche INN

La Côte d’Ivoire s’engage dans la répression de la pêche illicite non déclarée et non réglementée (INN). En effet, l’exécutif a récemment défendu devant l’Assemblée un projet de loi relatif à la pêche et à l’aquaculture qui a été voté à l’unanimité des députés de la commission des affaires économiques et financières.

«En son temps, les amendes ne représentaient rien, de sorte que les pirates qui viennent pêcher de façon illicite dans nos eaux, le faisaient à cœur joie. Maintenant que les amendes ont été multipliées par 5, voire par 10, je suis convaincu que ceux qui pratiquent la pêche illicite non réglementée, non autorisée ne viendront plus dans nos eaux. Surtout que, grâce au chef de l’Etat, nous avons 2 patrouilleurs nous permettant d’aller contre ces pirates.», a affirmé le ministre des ressources animales et halieutiques de Côte d’Ivoire, Kobénan Kouassi Adjoumani (photo).

Selon le dirigeant, l’article 101 du projet de loi prévoit une peine d’emprisonnement allant d’une à cinq années et une amende allant de 200 millions de francs Cfa à un milliard de francs Cfa, pour tout capitaine d’un navire étranger pêchant sans autorisation dans les eaux ivoiriennes. Le texte innove également en consacrant un volet entier à l’aquaculture, ce qui n’était pas le cas de la loi de 1986 que ce nouveau texte est appelé à remplacer.

VOUS AIMEREZ AUSSI