Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Côte d’Ivoire: pour le RHDP, l’opposition a commis un «acte insurrectionnel» – RFI

Le bras de fer se poursuit en Côte d’Ivoire. Les domiciles des principaux opposants qui dénoncent la réélection d’Alassane Ouattara sont toujours encerclés par les forces de l’ordre depuis que l’opposition a annoncé son intention de créer un conseil national de transition. Le RHDP, le parti au pouvoir, affirme que l’opposition a commis un acte insurrectionnel portant atteinte à la sûreté de l’État.

Avec notre envoyé spécial à Abidjan, Laurent Correau et notre correspondant à Abidjan, Pierre Pinto

Le parti au pouvoir, le RHDP, se refuse à parler de résidence surveillée. Une bonne source au sein du parti nous a affirmé que les leaders de l’opposition étaient en fait retenus chez eux de manière préventive, et cela en attente d’une instruction judiciaire.

De son côté Adama Bictogo, le directeur exécutif du RHDP, estime que l’opposition est allée trop loin : « Déjà pendant que les élections s’organisent, le président en exercice demeure. Donc il est en exercice. Les institutions fonctionnement. L’État n’est pas en faillite. Comment peut-on accepter que l’opposition puisse mettre en place un gouvernement parallèle ? C’est une atteinte à la sûreté de l’État. Pour moi, c’est insurrectionnel, anticonstitutionnel et c’est inacceptable. »

Nous ne sommes pas dans un État en faillite, a répété Adama Bictogo dans l’interview qu’il a accordée à RFI. La création annoncée d’un gouvernement de transition est pour lui un acte grave, une procédure judiciaire est en cours pour acte de sédition…LIRE LA SUITE

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires