Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Coupé-Décalé / La confession choc de Makosso : « Arafat m’a dit qu’il regrettait d’être né Ivoirien »

Durant son dernier échange avec le Général Makosso Camille, dans les semaines précédant son décès, Arafat DJ a confié au Révérend qu’il regrettait d’être né Ivoirien. Et c’est le pasteur lui-même qui l’a révélé sur le plateau de l’émission burkinabé « Le grand café ».

« Il (Ararat) m’a dit : « Grando, je regrette que Dieu m’ait créé ivoirien ». Il m’a dit honnêtement que c’est le seul pays où on ne le respecte pas et qu’on lui interdisait même l’accès à des boîtes de nuit. C’était triste. C’est quand même DJ Arafat et on lui interdit sur des chaînes radio et télé, on décolle ses panneaux, celui qui fait vendre la Côte d’Ivoire », a déclaré Makosso.

Lire aussi : Mariage / Général Makosso s’insurge : « La polygamie est un manque de respect vis-à-vis d’une femme »

« Arafat était le roi et les autres artistes, ses notables. C’était un monstre de la musique. Il peut dire qu’il a une idée, et concrétiser cela en studio dans les heures qui suivent. C’était rapide. Hélas, il est parti brutalement », a ajouté Makosso avec mélancolie.

Arafat DJ, né Ange-Didier Houon, est décédé le 12 août, à Abidjan, des suites d’un accident de moto. C’est un monument qui a tiré sa révérence. Aujourd’hui encore, nombreux sont ceux qui peinent à s’en remettre.

Joe Midelli

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,