Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Covid-19 : DJ Ramatoulaye et En K2K, leurs nouvelles vies avec l’avènement du Covid-19

L’avènement du Covid-19 a totalement chamboulé et bouleversé les habitudes et la quiétude des populations. Désormais, il faut tout faire en fonction de cette pandémie. Nos libertés sont astreintes et confisquées par ce virus. Et l’on vit et marche désormais selon lui.
A cet effet, nous avons approché quelques humoristes célèbres du pays, afin de savoir l’impact du Covid-19 sur leur quotidien désormais.
DJ Ramatoulaye depuis la France et l’Amiral En K2K à Abidjan, vous livrent leurs nouvelles vies avec le Covid-19. Comment vivent-ils cette situation ? L’impact du COVID-19 sur leurs activités, leur contribution à la lutte et comment participent-ils à la lutte contre cette pandémie ? Ils se sont confiés à Abidjanshow.com

Ramatoulaye : « Vraiment ce n’est pas facile » Ce n’est vraiment pas facile de rester entre 4murs avec le bruit que font les enfants et tout. Je suis soit dans la maison ou bien je descends à la voiture pour trouver un peu de tranquillité. Et c’est ainsi tout le temps. Vraiment ce n’est pas facile. Je dis Yako et soyons forts. Respectons toutefois les mesures de barrière car c’est vraiment sérieux avec tous ces morts à travers le monde entier. Vraiment la pandémie a tout gâté hein car rien ne bouge à travers le monde. Ce n’est vraiment pas facile. Mais Dieu est dessus de tout car si ce n’est lui, nous sentons comment nos économies sont en train s’épuiser. Grâce à lui on s’en sort et ça ira. Sincèrement, à mon niveau je ne fais que de la sensibilisation sur les mesures barrières à travers de fréquentes vidéos sur le port du cache-nez, le lavage fréquent des mains, la distanciation sociale, boire de l’eau chaque 15minutes. Je sensibilise en tout cas la population de respecter toutes mesures en question car c’est vraiment sérieux et tous avons sincèrement peur. Les gens meurent ici seulement et ça fait peur. Outre les célébrités comme les Manu Dibango, je n’ai aucun proche direct je n’ai pas de proche atteint ni décédé de cette maladie. Je dis donc « Yako » à tous ceux qui ont des proches et parents atteint de cette pandémie. Que Dieu nous vienne en aide car ce n’est vraiment pas facile.

Amiral en K2K : « La pandémie du Covid-19 pèse lourd sur nos activités »

La pandémie étant mondiale, nous traversons tous une situation très difficile actuellement. Pour détendre l’atmosphère, je dirai que nous sommes dans les complications de difficultés. Les effets collatéraux pèsent très lourds sur nos activités parce que sans public, il n’ya pas d’artiste. Donc c’est vraiment difficile. Etant artiste et donc la voix des sans voix, et vue qu’il n’ya pas de spectacle depuis le début de cette pandémie, nous essayons à travers notre humour et par des gags, de sensibiliser la population. Cela à travers des capsules ou petites vidéos sur les réseaux sociaux sur les mesures barrières. C’est notre manière à nous d’apporter un temps soi peut, notre soutien à la population. Grâce à Dieu, je ne connais pas de proche infesté par ce virus. Toutefois, je souhaite un prompt rétablissement à tous ceux qui sont malades et mes condoléances à ceux dont des parents ou proches sont décédés à cause de cette pandémie.
J’invite tout le monde à respecter les mesures barrières, même en bonne santé, car personne n’est épargnée d’office. C’est très séreux et je souhaite que Dieu dans sa miséricorde épargne tous en nous donnant une excellente santé pour que cette maladie fasse disparaître jamais cette maladie.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,