Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Crise au Burida: Le PCA Sery Sylvain sort de sa réserve et fait des révélations : « C’est le Ministre Bandama qui est le problème… » (Vidéo)

Le Bureau Ivoirien des Droits d’Auteurs est secoué depuis plusieurs mois par une grave crise. Et suite à la dernière Assemblée Générale qui s’est terminée devant la justice, le nom du PCA Sery Sylvain a abondamment alimenté les débats. Le PCA du Burida avait en effet été accusé d’être à la base de la révolte des artistes contre leur Ministre de tutelle, M. Bandaman Maurice. N’ayant pas à l’époque réagi sur toutes les accusations portées contre sa personne, M. Sery Sylvain sort enfin de sa réserve en ce début d’année 2020 et fait le grand déballage. Cela, à travers ces révélations dans une vidéo :

Lire aussi : Cérémonie de dot : Venom Le Cascadeur confirme avec la fille de Gohou

« …Si jusque-là, je n’ai pas parlé, ce n’est ni une faiblesse, ni un aveu d’impuissance de ma part. De ma posture, il est important de savoir garder raison pour avoir tous les tenants et les aboutissants afin d’appréhender totalement la situation. Et aujourd’hui, je viens vous dire sans ambages que le problème de cette institution qu’est le Burida, ce n’est ni plus ni moins que la tutelle. C’est le ministre Bandaman qui est le problème », accuse le Président du Burida en plusieurs points.

Selon M. Sery, des décrets ont été pris et signés par le ministre en un court laps de temps pour imposer certaines personnes à la tête du Burida, en foulant au pied les règles de cette institution. La suspension à cet effet de Mme Hélène Vieira sans respect de la forme, selon lui, et qui n’a toujours pas encore été remplacée jusque-là, en est une preuve palpable.

Lire aussi : Affaire MHD libre: Sa soeur fait un démenti…

Et que celui choisi donc comme intérimaire, a été imposé par le ministre sans aucune consultation du Conseil d’Administration qui aurait dû le faire. Cet intérimaire est en place depuis près de 6mois alors que son mandat ne devrait pas excéder 3mois. Le PCA du Burida va encore plus loin en révélant qu’à la veille de la dernière AG, il aurait été joint par le Ministre Bandaman qui lui aurait demandé « d’user de son autorité » afin d’annuler cette assemblée générale. Chose qu’il dit avoir refusée puisque cette décision émanait de tout le Conseil d’Administration. Monsieur Sery dit sa part de vérité sur plusieurs autres problèmes qui ternissent l’image du Burida à travers cette vidéo que nous vous proposons.

Par A.K

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,