Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Crise de dépression?…Il faut sauver Halima Gadji

Le mercredi 20 avril 2022, l’actrice sénégalaise Halima Gadji est apparue dans un live vidéo des plus inquiétants. La jeune dame y était très agitée, discourant toute seule, sans que l’on sache véritablement de quoi il s’agit :

‘’…on est en plein mois de ramadan hein, j’ai bu l’eau, ça passe pas, j’ai bu du lait, j’ai fini avec, normalement c’était un truc assommant, ça m’a assommée, quand je bois le lait je dors, depuis j’ai fini toutes les bouteilles, j’ai fini une bouteille de gin en plein mois de ramadan…’’, tels sont les morceaux choisis de son monologue qui était carrément un coq à l’âne flagrant.

Lire aussi : la tiktokeuse Kevin Chambala bientôt en couple ? Voici son prétendant.

Petite farce pour animer la toile comme savent si bien en faire les comédiens ou était-ce la manifestation d’un trouble psychique ? La question reste posée cinq jours après la vidéo. Aucune information nouvelle n’est venue infirmée ou confirmée l’une des deux thèses. Des articles de presse dans la foulée ont évoqué une crise de dépression dont souffrirait l’artiste.

En effet, en mai 2021, Halima Gadji avait confié à First Magazine que sa dépression la menait à des tentatives de suicide. Et qu’elle en souffrait depuis l’âge de 11 ans. L’actrice qui vit depuis quelques années à Abidjan est, selon un article de seneweb, le ‘’symbole de l’indifférence des Sénégalais pour la santé mentale’’.

Lire aussi : Le journaliste Rash N’guessan estime que le président de l’Asec est le réel vainqueur de l’élection de la FIF

Finalement, du Sénégal à la Côte d’Ivoire, doit-on laisser la talentueuse actrice à ce sort peu honorable ? En un mot comme en mille, il faut sauver le ‘’soldat’’ Halima Gadji pour ne pas faire de la Côte d’Ivoire le théâtre d’un drame regrettable. Tout se passe devant des amoureux de l’art, des mécènes, des organismes spécialisés. Hommes des arts…sauvons le ‘’soldat’’ Halima Gadji.

Diaman Emmanuel

VOUS AIMEREZ AUSSI