Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Crise – Le BURIDA va verser 600 millions à Alpha Blondy

Depuis plusieurs années, une grosse contradiction oppose la méga star du reggae Alpha Blondy au BURIDA (Bureau Ivoirien Des Droits d’Auteurs) relativement justement aux droits financiers des artistes.

Après des procès qu’il (ndlr le BURIDA) a perdu contre Jagger, les responsables de la maison orange semblent être revenus à la raison pour se conformer au paiement du montant de 600 millions réclamés par Alpha Blondy. C’est révélation a été faite à l’occasion de la ‘’tribune d’Opera’’ ce 1er avril 2022 au siège de l’agrégateur d’informations opera news à Treichville.

Lire aussi : Cameroun : 8 milliards de FCFA volés au domicile du fils aîné du président Paul Biya

L’invité du jour, Tiburce Koffi, le Président du Conseil de gestion et de restructuration : ‘’ Le Burida doit beaucoup d’argents. On a perdu plusieurs procès qui nous valent plus d’un milliard de FCFA que nous devons payer comme dette. Nous nous battons en justice pour éviter de s’acquitter de certaines dettes mais il y’en a que nous sommes obligés de payer.

Alpha Blondy, nous allons le payer il y a rien affaire. Nous avons tenté des procès, mais nous avons perdu. Vous savez Jagger (Alpha Blondy) est une grande personnalité il a aussi son réseau. Il a tout verrouillé on ne gagnera jamais ce procès. Alors la solution c’est de le payer et en finir avec…’’.

Lire aussi : “Chaque homme riche doit épouser plus d’une femme”, dixit un pasteur ghanéen

Notons que la dernière déclaration de la star sur le BURIDA date de mai 2019 ; il n’avait du tout été tendre et pour lui, la solution résidait dans la privatisation de la maison orange car, avait-il soutenu, ‘’…tous les ministres de la culture ont été défaillants.

Je soupçonne des personnes qui sont tapies dans l’ombre et à qui bénéficie cette situation. Tous les ministres passent, mais ces personnes sont là…’’. Le paiement de cette manne à la star mettra, à coup sûr, fin à une longue crise silencieuse entre l’artiste et le BURIDA.

Diaman Emmanuel

VOUS AIMEREZ AUSSI