Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Critique / Didier Awadi donne sa position : ‘’ le rap sénégalais est toujours conscient…le rap ivoirien ne l’est pas assez…’’

Le rap est connu pour être une musique engagée au même titre que le reggae ; il se donne, dans ses textes, pour mission dénoncer les tares de la société. Si les rappeurs de certains des pays africains sont restés fidèles à cette ligne éditoriale artistique, ce n’est pas le cas pour le rap ivoire ; et Didier Awadi, un pionnier du rap en Afrique de l’Ouest a porté un jugement très critique sur la question :

Lire aussi : Esaie l’Original encense Willy du groupe Bénédiction : ‘’ il fait partie des meilleures plumes de Côte d’Ivoire…’’

‘’ …le rap malien est toujours conscient, le rap guinéen est toujours conscient, le rap sénégalais est tours conscient, le rap ivoire ne l’est pas assez, je le dis clairement…’’. Pour le fondateur du Positive Black soul (PBS), ‘’il y a des engagés mais ils ne sont pas audibles, ceux qui sont audibles, ce sont ceux qui sont dans l’ambiance…’’.

Analyse pertinente d’un artiste averti qu’est Awadi qui reconnaître toutefois que les objectifs commerciaux sont sûrement à l’origine de cette dénaturation du rap en Côte d’Ivoire car l’ambiance, contrairement à l’engagement, nourrit peut-être un peu son artiste. C’est toujours à voir.

Diaman Emmanuel

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires