Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Cinéma : L’actrice et productrice ivoirienne Kadhy Touré dans une nouvelle production au Canada

L’actrice ivoirienne et productrice du film « L’Interprète », Kadhy Touré, séjourne actuellement à Ottawa au Canada où elle est arrivée depuis le 05 octobre dernier. « J’ai été appelée en ma qualité d’actrice pour jouer dans un long métrage aux côtés de talentueux acteurs canadiens… Un projet passionnant et enrichissant », confie-t-elle. C’est une production dramatique dans laquelle Kadhy Touré est la seule représentante du continent africain.

A travers ce projet qui lui offre une belle visibilité et de nouvelles opportunités sur le plan international, l’actrice ivoirienne promet donner le meilleur d’elle-même. Et à ses fans, elle affirme vouloir militer afin que cette nouvelle production cinématographique totalement tournée en anglais, soit disponible en version française pour les cinéphiles et fans francophones. « Je ferai en sorte que ce film soit aussi accessible aux Ivoiriens dès sa sortie en 2020 », promet Kadhy avant de rassurer ses fans en ces termes : « Le film sera doublé en français à sa sortie pour permettre aux ivoiriens et à mes followers francophones de pouvoir le voir ».

Lire aussi : Jean Jacques Kouamé victime de vol: Une forte somme d’argent emportée, la police sur les traces …

Cependant, Kadhy ne livre pas le contenu du film comme le souhaite la production, mais confie simplement que c’est un film dramatique.
Il faut souligner que Kadhy Touré est traductrice de langues anglais/français avec une formation en journalisme et communication. Elle a la double chance de jouer tant dans des productions francophones qu’anglophones. Ce qui est un véritable atout pour elle.
Après ses prouesses remarquées dans les films « Le Fruit non mûr » d’Afam Okereke : «Aujourd’hui, demain et à jamais » d’Afam Okereke, « Extrême Obsession » de Yao Marfili, « Sarah, Le Mec idéal » d’Owel Brown , « La femme du pasteur », « Signature d’Alain Guikou » Kathy « Brouteur.com » d’Alain Guikou, « Émeraude » et «Et si Dieu n’existait pas 2 », elle s’est lancée dans la production cinématographique avec « L’Interprète I » en 2016 et « L’Interprète II » en 2018.

Malgré son statut de productrice, elle demeure toujours très performante et adulée devant les caméras.

Par A.K

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,