Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Didiga Festival 2019 : 15000 festivaliers attendus à Yocolidabouo pour la célébration de la tradition et des cultures

Le mardi 12 mars dernier, l’espace CNRTO sis à Cocody a abrité la cérémonie de lancement de la troisième édition du Didiga Festival. Une grand-messe de l’expression culturelle par le chant et la parole qui va se tenir du 28 au 31 mars prochain, à Yacolidabouo, dans le département de Soubré.

Une cérémonie qui a eu lieu en présence de plusieurs personnalités des arts et de la culture.

A cette occasion, le Professeur Koléa Paulin Zigui, le conférencier du jour, a rappelé la signification du Didiga qui est « l’art de l’impensable et la mise en scène de l’impensable », avant d’affirmer que ce festival entend rendre hommage au savant homme de Lettres qu’était Bernard Zadi Zaourou, en célébrant les oralités qu’il a toujours défendues.

Lire aussi : Soro Guillaume aux ressortissants de Grand-Béréby : « Ce n’est pas un jeu quand je me lève pour demander pardon… »

Puis de de signifier que cette édition sera le lieu de voir et de toucher un exemple inspirant du Développement de proximité, tel que prôné par le Président Marcel Zadi Kessy, manager mondialement reconnu et acteur de développement.

Cela, avant de dévoiler la thématique du Didiga Festival 2019 qui consiste à s’engager sur le chemin de la pédagogie et de la préservation indispensable de l’environnement en général, et de la forêt en particulier. « Nous sommes unanimes pour reconnaitre que la forêt ivoirienne a perdu plus de 80% de sa superficie de 1960 à ce jour. Il faut agir. Chacun à sa place pour sauvegarder ce qui peut l’être encore. C’est une exigence pour tous, car nos économies de pays en voie de développement restent très dépendantes de l’équilibre environnemental ». A-t-il confié.

Lire aussi : Avant la célébration de ses 30ans de carrière, Adrienne Koutouan devant la presse : Un gros spectacle avec des professionnels se prépare

Puis de lancer un appel à la mobilisation : « Allez, écrivez, dites et faites voir et savoir que le Didiga Festival continue sa marche, qu’il célèbre l’oralité et qu’il prône le développement car c’est ça, sa marque de fabrique. Écrivez, dites et faites savoir aussi que Paco Séry retourne au village ».

Porté par son thème qui est « Forêt ivoirienne : défis et perspectives climatiques », le Didiga Festival se veut la valorisation de la danse, la case des contes, les concerts, la célébration du développement de proximité par la visite des infrastructures structurelles de développement réalisées selon la vision du Président Marcel Zadi Kessy et la célébration de la science et du savoir, pour les activités traditionnelles reconduites.

Lire aussi : Les troublantes vérités de l’ex-concubine du Directeur général adjoint de la Douane ivoirienne

En ce qui concerne les innovations de l’édition 2019 du Didiga Festival, il va avoir un atelier sur l’oralité, la formation des chefs traditionnels sur le développement de proximité et le « Didiga village ».

Ce sont là, entre autres, des activités qui vont meubler le Didiga Festival 2019.

L’invité d’honneur de cette édition est le batteur ivoirien mondialement reconnu, Paco Séry. Il va avoir à ses côtés d’autres artistes aussi connus tels que Yabongo Lova, Magic Diesel et Binda N’Guzolo, un conteur camerounais de stature mondiale.

Pour cette édition de 2019, ce sont plus de 15.000 festivaliers qui sont attendus à Yacolidabouo.

KOKOA Stéphane

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,