Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

La semaine ivoirienne…: La Côte d’Ivoire a fait vibrer Dakar…

Les lampions se sont éteints à la « Place du Souvenir » sur « La Semaine Ivoirienne de Dakar », le dimanche 12 août 2018 dernier. Cette première édition de la Semaine Ivoirienne de Dakar (SID) a connu un véritable succès.

Du 6 au 12 Août 2018, la Côte d’Ivoire était donc à l’honneur dans la capitale sénégalaise. Les potentialités économiques, culturelles et artistiques ont été mises en exergue à ce rendez-vous avec un programme très alléchant.
De nombreux acteurs du monde économique et culturel ivoiriens ont fait le déplacement à Dakar pour soutenir cette belle initiative. Notamment Madame la Ministre Kandia Camara, venue de façon inattendue pour soutenir le projet, M. Mbagnick N’diaye (Ministre de l’Intégration Africaine du Sénégal), M. Abdoul M’bow (Vice-président de l’Assemblée Nationale), qui ont honoré de leur présence cette première édition de la SID.

Lire aussi : Mariage civil de Molière à l’hôtel communal de Cocody en images

Autour du thème: « La Monnaie électronique, moteur de développement de l’inclusion financière dans la zone UEMOA: Cas du Sénégal et de la Côte d’Ivoire », cette édition a aussi vu la participation de plusieurs animateurs de l’économie ivoiriennes au nombre desquels Mme Irié Lou Colette qui a déplacé le « Marché Gouro » à la Place du Souvenir de Dakar.

Lire aussi : Affaire Burida : Pat Sacko présente ses excuses au ministre Bandaman

On peut le dire, les promoteurs que sont M. AGOUSSI Serge Pacôme (Commissaire général du SID 2018) et M. Charles Bogou SAKRE (Directeur Général de GAD Event en charge de l’organisation de l’événement) ont su imposer avec brio la SID dans le calendrier du ministère des Affaires étrangères.

« Nos partenaires ont montré qu’ils étaient satisfaits, bien que nous ne soyons qu’à notre 1ère édition. Nous sommes donc conscient que c’est maintenant que nous devons préparer la prochaine édition de la semaine ivoirienne de Dakar… » a confié M. Bogou Sakré.

Outre l’économie, l’agriculture, l’artisanat, la culture ivoirienne était aussi au rendez-vous avec l’artiste Yabongo, qui a fait vibrer les Sénégalais à travers le Zouglou. Un succès qui interpelle les promoteurs du SID la tâche qui les attend pour la seconde édition.

Par A.K

Commentaires

Commentaires