Cyclisme: le frère et la sœur Debesay champions d’Afrique

Mekseb Debesay et sa sœur Mosana Debesay ont été respectivement sacrés champions d’Afrique en contre-la-montre individuel masculin et féminin, ce 15 février 2018 à Kigali. De nouveaux succès pour cette famille erythréenne de cyclistes. 

media
L’Erythréen Mekseb Debesay champion d’Afrique 2018 du contre-la-montre individuel. 

Voilà qui est inédit dans l’histoire des Championnats d’Afrique de cyclisme sur route et sans doute très rare dans le monde du vélo : un frère aîné et sa sœur cadette ont en effet été sacrés champions continentaux le même jour.

L’Erythréen Mekseb Debesay et sa sœur Mosana Debesay ont respectivement remporté les contre-la-montre individuel (cmi) masculin et féminin, ce 15 février 2018 à Kigali.

«Nous en avions rêvé la semaine dernière !»

Mekseb a devancé les Rwandais Jean Bosco Nsengimana et Joseph Areruya chez les hommes, tandis que Mosana a été meilleure que les Ethiopiennes Selam Amha et Eyeru Gebru. 

« C’est un jour fantastique, s’est émerveillé Mekseb Debesay au micro d’Olivier Pron, l’envoyé spécial de RFI au Rwanda. Double champions avec ma sœur ! Ce sont deux titres pour la famille ! Nous en avions rêvé la semaine dernière ! (Rires) Parce qu’en juin dernier, nous avions déjà été l’un et l’autre champions de notre pays, l’Erythrée [en contre-la-montre individuel, Ndlr]. Maintenant, avec elle encore, nous sommes champions d’Afrique ! Je suis tellement content. Nos parents sont fiers de nous. Et nous avons des frères. Donc, toute la famille est heureuse ! »

Une famille de winners

Les Debesay sont effectivement des habitués des podiums puisque c’est le deuxième titre au Rwanda pour Mekseb, après le contre-la-montre par équipes gagné par l’Erythrée. Le pensionnaire de la formation Dimension Data s’était également imposé dans cette même catégorie en 2015 et 2016, en sus du bronze lors de la course en ligne 2016.

Mosana, elle, avait dû se contenter du bronze avec les autres Erythréennes en 2015 et en 2016 avant de prendre sa revanche en 2017, avec l’or. La coureuse de 24 ans avait également décroché l’argent derrière la Mauricienne Aurélie Halbwachs, en 2017, en contre-la-montre individuel.

Pas mal donc, pour Meseb et Mosana qui imitent ainsi leur grand frère âgé de 31 ans. Fregalsi Debesay a notamment été champion d’Afrique du contre-la-montre par équipes trois fois (2010, 2011, 2012) et avait pris le bronze lors de la course en ligne 2012. Une famille de « winners », en somme, qui compte encore deux frères : Jacob et Kindishih.