Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Debordo Leekunfa, avant le grand retour : ‘’J’aimerais demander pardon à tous les artistes de Côte d’Ivoire…’’

Résolument engagé dans la préparation de la sortie très prochaine de son album ‘’apogée’’ dont ‘’masai’’ est l’une des chansons phares, Debordo Leekunfa, la star qui est attendue avec ferveur par ses nombreux fans et followers ne veut pas rater le coach dans cette nouvelle communion avec les mélomanes.

Et pour dire peu, Debordo ne lésine pas sur les moyens. Il a décidé de toiletter son image en présentant ses excuses à tous les artistes avec lesquels il était autrefois entré en violente contradiction. De Beynaud à Bamba Ami Sarah en passant par Mix Premier, presque tout les acteurs du show-biz sont passés en revue :

Lire aussi : Média/RTI: Habiba Dembélé sacrée lauréate d’un grand prix

‘’J’aimerais demander pardon à tous les artistes de Côte d’Ivoire, ceux que j’ai frustré, en particulier, Serges Beynaud. On a eu des antécédents où j’ai eu à insulter, à me perdre… Beynaud, tu es mon petit frère, tu es mon collègue artiste, et tu es une icône de la musique ivoirienne, reconnue partout dans le monde. Franchement, je tenais à m’excuser pour tout.

Lire aussi : Bleu Brigitte, mère d’Apoutchou National : ‘’ J’ai peur pour la vie de mon fils…’’

Et, s’il y a lieu de se rencontrer, je viendrai vers toi, et on va enterrer la hache de guerre. J’aimerais rencontrer la vieille, avec tout ce qui est cadeaux, pour lui demander pardon, ainsi qu’à ta femme. Je demande aussi pardon à Makosso et à tous les artistes du coupé décalé, Bamba Ami Sarah, Bebi Philip, DJ Mix…Bebi Philip, si tu m’entends, franchement tout ce qui est méchanceté que j’ai eu dire sur toi, aux yeux de la nation, je demande pardon… Tous les gars que j’ai choqué, consciemment ou même inconsciemment, je vous demande pardon « .

C’est visiblement un autre Maitre Maitre qui revient sur la scène et véritablement, cette belle initiative devrait inspirer plus d’un afin que les clashes intempestifs qui n’apportent rien de fondamental à la culture musicale soient un mauvais souvenir.

Diaman Emmanuel

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires