Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Décembre 2020-décembre 2022 : il y a deux ans, Sidiki Diabaté retrouvait la liberté après trois mois de prison

Il y a deux ans, le prince de la kora malienne, Sidiki Diabaté retrouvait la liberté après avoir passé trois mois derrière les barreaux à Bamako dans une histoire de violence conjugale.

Sur plainte de sa compagne d’alors, Mamacita, Sidiki Diabaté a été mis aux arrêts avant d’être incarcéré à la prison centrale de Bamako le 24 septembre 2020. Elle accusait le chanteur de lui avoir porté des coups.

Fortement médiatisée du fait de la popularité du chanteur, l’affaire Mamacita avait fini par diviser l’opinion malienne, ‘’ les associations féministes saluant une libération de la parole, tandis que les partisans de l’artiste dénoncent, eux, un règlement de comptes’’ comme rapporté par le Figaro du 30 décembre 2020.

Lire aussi : Tata Nahomi et son époux Alafé Wakili volé par leur cuisinier qui aurait emporté cette énorme somme

Après trois mois passés en prison, le chanteur a finalement été mis en liberté provisoire le 29 décembre 2020 après la caution de 15 millions de fcfa. Dans la foulée de cette sombre affaire, la star avait perdu plusieurs sponsors et contrats, notamment Universal Music Africa, filiale du groupe Vivendi, qui produisait Sidki Diabaté.

Nous sommes certes ce jour le 5 janvier 2023 mais il y a deux ans et juste quelques jours que cette polémique alimenta les médias.

Diaman Emmanuel

VOUS AIMEREZ AUSSI