Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Décès d’Ismaël Diaby / Coup dur pour le MASA

 

Alors qu’on annonce en grande pompe le Masa 2016 qui démarre le 05 mars prochain, un grand malheur frappe aussitôt aux portes de cet événement.  Ismaël Diaby, le conseiller artistique et chargé de la logistique du grand format des arts africains est décédé, mardi dernier.

Bras droit du Professeur Yacouba Konaté, DG du Masa, Ismaël Diaby était le Conseiller artistique chargé de la Logistique du MASA et aussi Patron de la structure Médiapolis. Mardi, lors de notre réunion de rédaction, il était question de faire une interview avec lui, dans le cadre de la promotion du Marché des Arts et du Spectacle Africain 2016 sur lequel nous sommes partenaires. Hélas, Ismaël Diaby s’est éteint brutalement.

Il serait décédé d’un arrêt cardiaque, dans la nuit du mardi 23 février. Après une journée de travail, Ismaël Diaby, selon son entourage est rentré chez lui. C’est aux environs de 21 h qu’il aurait rendu l’âme. La pression du boulot aurait eu raison de lui ? Des sources révèlent qu’il a eu, en pleine réunion, dans les locaux de la RTI –partenaire du Masa, un malaise. C’était la semaine dernière. Le journaliste Rémi Coulibaly, chargé de presse du Masa, témoin de la scène raconte : « On était en pleine réunion quand Ismaël Diaby a eu un malaise. Il a demandé à boire de l’eau. Apres cela, nous avons repris la réunion tranquillement. »

Quand le Masa a été confié au Professeur Yacouba Konaté, l’actuel DG de la structure, Ismaël Diaby a été coopté comme membre actif de la direction. Non seulement pour ses qualités de meneur d’hommes, mais aussi pour sa grande expérience du monde des arts. Etudiant, Ismaël Diaby fut ancien membre de l’orchestre de l’université d’Abidjan, le fameux orchestre OUA, où excellaient le bassiste Richmond ‘’Richie’’ et un certain  Kimon II Ramsès. Avec l’OUA cuvée 84, 85, 86, Ismaël Diaby a écrit l’une des plus belles pages de l’orchestre de l’université d’Abidjan. Avec notamment la chanson « Pétrole mouillé », titre culte de cet orchestre qui avait fait reluire les pistes de danse sur les campus. Une fois lancé dans la vie active, Ismaël n’a pourtant pas tourné le dos à la chanson. Parallèlement à d’autres activités, il forme un duo avec son ami de toujours, Richmond, le duo Xmael et Richie, courant 1988-1989. Plus tard, il se lance dans l’industrie du disque avec le communicateur Michel Butruille. Avec la maison de disque MBA il consolide son désir de se réaliser définitivement dans le show-biz. C’est à lui qu’on confie l’antenne de cette entreprise à Lomé. Dénicheur de talent,  les chanteuses Aby Souria et Amity Méria doivent en partie, leur carrière à  Ismaël Diaby.

La structure Médiapolis qu’il a créé, depuis une dizaine d’années, s’est spécialisée dans l’évènementiel et le marketing opérationnel. Dotée de moyens logistiques conséquents, dont une sono, elle possède, dans son escarcelle, plusieurs spectacles tant au Togo, au Ghana, au Mali, au Niger qu’au Burkina. La dernière implémentation exécutée par Médiapolis date seulement d’une poignée de semaines, à savoir le concert, à Abidjan, de l’artiste Nigérian Flavour et l’Ivoirienne Josey le vendredi 12 février dernier.

 

La 9e édition du Marché des Arts et du Spectacle Africain d’Abidjan qui se tiendra du 05 au 12 mars prochain, verra certainement planer l’âme de cet homme affable, sans histoire, doué d’un professionnalisme reconnu.

Adieu Grand-frère. Et nos sincères condoléances à sa famille biologique et à celle du Masa.

Athanase Konan

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,