Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Dégoutée de l’odeur corporelle d’un apprenti gbaka, elle lui met du parfum dans les aisselles (vidéo)

Il vous est parfois arrivé de prendre place sur le premier siège à l’entrée d’un Gbaka. Si cette place est généralement convoitée pour être en contact direct avec du bon vent, elle peut être également détestable le jour où vous n’avez pas de chance. Et la suite de votre journée peut en dépendre.

Une femme ayant pris un mini car de transport en commun, communément appelé Gbaka a passé un moment désagréable en choisissant de s’asseoir à cette place. Très rapprochée de l’apprenti, elle encaissait l’odeur corporelle nauséabonde du balanceur.

Lire aussi : Love Gugu endeuillée, Tina Glamour s’en fiche, elle persiste et signe “J’ai pas à compatir…”

Mal à l’aise, elle eut l’idée de mettre quelques coups de parfum dans les aisselles de l’apprenti sans son avis. En le mettant, c’est à ce moment que le jeune balanceur la fixa avec étonnement, mais sans dire un seul mot.La scène qui a été filmée et partagée sur les réseaux sociaux suscite des fous rires, car c’est des situations qui arrivent habituellement.

Kablan Carmel

VOUS AIMEREZ AUSSI