Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Deuil / Masa 2016 : L’émouvant hommage à Ismaël Diaby

Subitement emporté par une crise cardiaque, mardi 23 février dernier, Ismaël Diaby a été inhumé, mardi 1er Mars. Les hommages ont fusé de partout à l’endroit de ce grand nom de la culture ivoirienne parti à l’âge de 55 ans.

Le monde de la culture ivoirienne a manifesté un grand élan de solidarité envers la famille d’Ismaël Diaby. Le lundi 29 Mars, au Palais de la Culture de Treichville, d’émouvants témoignages ont été entendus sur la brillante carrière de l’ancien conseiller artistique et chargé de la logistique du grand format des arts africains, le Masa.

Des témoignages émouvants
« Il s’est révélé comme l’un de mes meilleurs collaborateurs au Masa. Il était doté d’une grande générosité et d’un excellent leadership. Il était très utile, relayant, au besoin, tous ses collaborateurs pour la bonne marche de la machine », a déclaré le Directeur général du Masa, Professeur Yacouba Konaté.

Même son de cloche pour la structure créée par le défunt, ‘‘Médiapolis’’, qui œuvre dans l’organisation des spectacles et le marketing opérationnel. Travailleur et courageux, selon ses proches, Ismaël Diaby a permis à ‘‘Médiapolis’’ de devenir incontournable dans la sous-région. Grâce à son matériel logistique à la pointe de la technologie, cette structure a réussi à organiser des spectacles au Togo, au Mali, au Bénin, au Ghana et au Niger.
« C’est toutes les plus grandes entreprises de la musique qui sont en deuil. Ismaël était un excellent homme d’affaires. Quelque soit le travail qu’il faisait, il fournissait de bons résultats », a déclaré un représentant de ‘‘Médiapolis’’ avec une grande dose de tristesse.

L’émouvant hommage à Ismaël Diaby (35)Ismaël, décoré à titre posthume !
Ce mardi 1er mars, la famille, les proches et amis du défunt ont assisté à sa levée de corps à la Mosquée d’Aghien, avant de l’accompagner à sa dernière demeure au cimetière de Williamsville, à la mi-journée.
Au cours de la cérémonie, Ismaël Diaby a été fait Officier de l’ordre du mérite ivoirien, à titre posthume par le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman. Un titre attribué en reconnaissance à ses grandes actions en faveur de la promotion de la Culture ivoirienne.
« Nous perdons un grand serviteur de la Côte d’Ivoire. Il (Ismael Diaby) incarnait déjà les valeurs de l’Ivoirien nouveau, ce concept du gouvernement. Ce jeune cadre a vaillamment servi son pays. C’est donc par reconnaissance aux services rendus que Madame la Grande Chancelière (Henriette Diabaté, ndlr) nous a autorisé à honorer Ismaël Diaby par cette décoration », a déclaré le ministre visiblement ému.
La famille du défunt exprime sa reconnaissance…
Né le 31 mai 1961, Ismaël Diaby est un ancien membre de l’Orchestre de l’Université d’Abidjan (OUA). Au sein de ce groupe, il s’est fait rapidement un nom grâce à la chanson «Pétrole mouillé». Plus tard, il se lance dans l’industrie du disque avec le communicateur Michel Butruille. Avec la maison de disque MBA, il consolide son désir de se réaliser définitivement dans le show-biz. Il était le conseilleur artistique du MASA 2016 qui se tiendra du 5 au 12 mars prochain.
« Nous reconnaissons toute la solidarité qui s’est manifestée de la part du monde de la culture ivoirienne en ce moment difficile. Si aujourd’hui nous retrouvons de la voix, c’est grâce à ce soutien moral », a manifesté Ibrahim Diaby, le frère cadet du défunt, par ailleurs porte-parole de la famille.

Joe Midelli

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,