Donald Trump n’ira pas au dîner des correspondants de la Maison Blanche

Le samedi 29 avril se tiendra le traditionnel dîner des correspondants de la Maison Blanche à Washington. Mais cette année, ni Donald Trump, ni les membres de son équipe ne prendront part à ce traditionnel moment de célébration de la presse. Les relations entre le président des Etats-Unis et les journalistes sont si mauvaises qu’un contre-dîner a même été organisé.

Avec notre correspondante à WashingtonAnne-Marie Capomaccio

media
Donald Trump a décidé de boycotter le dîner de l’association des correspondants de presse de la Maison Blanche.

Depuis un siècle, les journalistes qui couvrent l’actualité de la Maison Blanche se rassemblent pour ce qui est l’un des événements les plus courus de Washington : le dîner des correspondants. Les fonds ainsi récoltés financent des bourses pour des étudiants en journalisme.

Le tout Hollywood y a pris part au fil des années, pour moquer l’homme le plus puissant du monde qui traditionnellement répond avec un sens de l’autodérision qui n’existe qu’aux Etats-Unis.

Mais cette année, le climat est différent, les relations entre la presse et le président sont exécrables. Le dîner est quasiment devenu une manifestation anti-Trump qui va honorer Carl Bernstein et Bob Woodward, les journalistes qui ont enquêté sur le Watergate qui a conduit à la démission de Richard Nixon.

Et l’actrice Samantha Bee a même organisé un « contre-dîner ».« Traditionnellement les journalistes de la Maison Blanche boivent à la santé du président des Etats-Unis. Mais cette année, le regard a changé. Donc nous faisons une fête en l’honneur de la presse libre tant que nous en avons une. »

Deux dîners, mais sans le président Trump, ni son équipe qui boycottent. Le milliardaire vient de l’annoncer, il sera au même moment en meeting en Pennsylvanie. De nombreuses rédactions ont aussi annulé les traditionnels bals qui suivent le repas. La fête est gâchée.

Rfi.fr