Donald Trump parle terrorisme et climat avec Emmanuel Macron

Les présidents français et américain auront un premier tête à tête le 25 mai, en marge du sommet de l’OTAN à Bruxelles. Le très court communiqué de la Maison Blanche mentionne l’habituelle petite phrase diplomatique : « La France est le plus ancien allié des Etats-Unis, et le président Trump sera ravi de travailler avec le président Macron pour faire face aux défis qui attendent nos deux pays. »

media
Donald Trump et Emmanuel Macron ont eu lundi 8 mai une conversation téléphonique, à l’initiative du président des Etats-Unis.

Le terrorisme et le contrôle aux frontières est un sujet de prédilection de l’administration Trump ; le climat et l’Accord de Paris est un dossier qui, selon l’équipe Macron, a été soulevé par le nouveau président français. Washington n’a pas encore pris position sur ce sujet. Et si l’on se fie à la campagne électorale aux Etats-Unis, pour Donald Trump, le réchauffement climatique est un canular.

Mais une réunion importante a lieu lundi à la Maison Blanche, sur ce thème justement. L’équipe Trump est divisée entre ceux qui préconisent une sortie pure et simple de l’Accord de Paris, comme Steve Bannon par exemple, et ceux qui comme le couple Ivanka et Jared Kushner préfèreraient que les Etats-Unis honorent leur signature.

Rfi.fr