Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Dossier : Cinq stars qui n’ont pas le Bac mais qui ont pourtant réussi

L’école a toujours été présentée par notre société comme le seul moyen de la réussite dans la vie. La réalité nous montre cependant que même si elle fait partie des voies de réussite, l’école n’est pas l’unique chemin vers le succès.

Et cela, plusieurs d’entre nous l’ont prouvé. Parmi ces personnes, plusieurs stars qui n’ont pas pu passer le cap du Baccalauréat et qui ont néanmoins ‘’réussi’’ leur vie.

1- Arafat Dj : cette star du Coupé-décalé n’est plus à présenter, tant l’homme est connu par ses tournées, ses concepts et aussi ses clashs. Enfant de deux parents artistes-musiciens, c’est naturellement qu’il tombe très tôt sous le charme de la musique. Alors, c’est prématurément qu’il quitte les bancs de l’école (dès la classe de la 6ème) pour se lancer dans la musique.

Lire aussi : DJ Arafat refuse de prendre part au Clash Musical: Les raisons évoquées par l’artiste

2- Mulukuku DJ : ce grand mixer des platines, connu pour son talent, a stoppé l’école en Terminale, car amoureux lui aussi de la musique. Mais lui par contre souhaite continuer ses études à l’INSAAC (Institut National Supérieur des Arts et de l’Action culturelle) pour pouvoir parfaire ses connaissances en musique et jouer au moins d’un instrument.

3- Mix Premier : avec sa voix captivante, Mix Premier savait déjà ce qu’il voulait : être un grand disc-joker. Tout jeune déjà, il était dans une chorale à l’âge de 7 ans ; plus tard en classe de Terminale, sa mère ouvre un maquis-bar où il apprend aux côtés du DJ. Maman lui demande de stopper les activités de maquis-bar pour poursuivre les études mais il va aller voir ailleurs pour faire laisser libre cours à son talent ; il arrête là les études au profit de la musique.

Lire aussi : Shan’l en colère contre Eudoxie Yao (vidéo)

4- Ariel Sheney : Ariel lui, a fait la classe de Terminale. Mais quitte l’école avant même les examens, pour passer une audition en tant que pianiste dans l’orchestre de la RTI, la Télévison nationale de son pays, la Côte d’Ivoire. Il réussit et intègre l’orchestre de la RTI mais ne passe jamais le Bac.

5- Safarel Obiang : Il commence très jeune la musique, mais continue tout de même l’école. Mais avant même d’atteindre le cap du Bac, son amour débordant pour la musique étant grand va le détourner de l’école. Mais avant de faire la musique, il est d’abord passé par le mannequinat.

 

Mais attention, ces cas de réussite dans la musique de personnalités qui ont abandonné les études ne signifient pas qu’il faut dédaigner l’école ; celle-ci, dans tous les cas, constitue la lumière qui éclaire tout chemin de réussite dans la vie. Mener le plus loin possible ses études est donc l’idéal. Ce n’est donc pas mauvais d’associer la connaissance et le talent.

Dylaurette YOUKOU

*Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles d’abidjanshow.com est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

 

CONCERT 15 ANS DE L’INTELLIGENT D’ABIDJAN

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,