Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Dossier – Huit filles de présidents africains qui se sont lancées en politique

Voici ces filles de chefs d’État africains qui ont une grande fibre politique et sociale …

Lire aussi : femme.. voici 5 plantes qui vont faire du bien à votre appareil génital

1. Malika Bongo Ondimba (Gabon) Engagée socialement et politiquement, la fille du président Gabonais Ali Bongo Ondimba avec sa femme Sylvia Bongo, ambitionnerait de remplacer son père à la tête du pays en 2022.

 

2. Isabel Dos Santos (Angola) Elle est la fille de l’ancien président de l’Angola José Eduardo Dos Santos et de sa première épouse russe, Tatiana Kukanova. Du haut de ses 48 ans, elle est la femme la plus riche d’Afrique et a de grandes aspirations politiques qu’elle n’a pas hésité à clamer haut et fort.

  Aucune description disponible.

3. Ange Kagamé (Rwanda) Du haut de ses 27 ans et de son mètre 90, elle participe activement à la lutte pour l’émancipation des femmes et celle contre la pauvreté. C’est une philanthrope qui est impliquée dans des causes qui incluent l’autonomisation des femmes, l’éducation et l’éradication de la pauvreté ainsi que la vaccination contre les maladies.

Lire aussi : Parlant de Deversaille, Vetcho Lolas : ‘’ Qu’il sache qu’il n’est pas artiste…’’

Aucune description disponible.

4. Thuthukiĺe Zuma (Afrique du Sud) Âgée de 32 ans Thuthukile est la plus jeune des quatre filles de l’ancien président sud-africain Jacob Zuma avec son ex-épouse Nkosazana Dlamini-Zuma. Thuthukile était le chef de cabinet du Ministère des Postes et Télécommunications.

  Aucune description disponible.

5. Assiatou Diyé Traoré alias Pichou (Mali) Elle est la fille de l’ancien président de la République malienne sous la Transition (2012-2013) Professeur Dioncounda Traoré. Très engagée politiquement à l’endroit notamment des femmes, elle a posé en 2018, sa candidature aux élections législatives en commune IV du district de Bamako.

Aucune description disponible.Aucune description disponible.

6. Nangula Geigos (Namibie) La « première fille du pays » (comme elle est appelée) lutte activement contre la pauvreté en Namibie en menant des actes charitables dans tout le pays à travers la fondation Patty’s heart foundation. Elle lutte parallèlement contre les violences basées sur le genre.

Lire aussi : La belle actrice sénégalaise Halima Gadji a été testée positive à la covid-19

Aucune description disponible.Aucune description disponible.

7. Solange Yayi Alletchi (Bénin) Fille de l’ancien président du Bénin, elle dirige « Wother for all children », une ONG très active dans la lutte contre l’ulcère de buruli.

 

8. Samia N’Krumah C’est en 2008 que Samia N’Krumah décide de suivre les traces de son père en s’investissant dans la politique. En 2011, alors députée du Jomoro (à l’ouest du Ghana), Samia est candidate à l’investiture du parti fondé par son père, le CPP.

Aucune description disponible.Aucune description disponible.

Carole G

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires