Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

DOSSIER : Les 10 phobies les plus étranges

On a tous une chose qui nous effraie, nous handicape, nous tétanise. Qualifié de phobie (peur incontrôlée, morbide, angoisse éprouvée devant certains objets, actes, situations ou idées), cet état prend diverses formes.

Il est dénombré plus une centaine de phobies dans le monde. Certaines paraissent banales car partagées par de nombreuses personnes (ex : Peur du noir, (Scotophobie)), d’autres par contre sont si singulières qu’elles font l’objet de ce présent dossier.

Découvrons ensemble ces phobies étonnantes…

1. Basophobie : Peur de marcher ou tomber en marchant

Lire aussi : « Ce que les femmes auraient voulu » : Yvidero revient pour un deuxième one woman show exclusif ce 14 février

La basophobie vient du mot grec « Bas » qui signifie « Stepping » et de phobie qui signifie « Peur » donc c’est la peur de ne pas pouvoir marcher et /ou se tenir debout. Elle est également appelé « Basiphobie » et est associée à la peur de marcher (Ambulophobie).

Ce mal être profond cache une peur d’être ridiculisé, victime de railleries au cas où l’on tombait en marchant. Cet état est généralement dû à un évènement traumatique vécu dans l’enfance ou des prédispositions génétiques.

Les symptômes de la Basophobie sont entre autres : Une extrême anxiété, la panique, un essoufflement, une respiration rapide, un rythme cardiaque irrégulier, une transpiration excessive.

2. La Butyrophobie : Peur du beurre

« Dégoût ou crainte de manger du beurre » Le sujet Butyrophobe est effrayé et dégoûté par le beurre. Il est Impossible pour ce dernier de le toucher, de l’approcher, et surtout de le manger.

Lire aussi : Décès de Mathieu Compressor…

3. L’ombilicophobie : La phobie des nombrils

Celui qui souffre de cette phobie (plutôt rare) a peur de ce petit trou dans le ventre. Il craint entre autres que ses entrailles sortent du nombril.

4. La Cherophobie : Peur de la joie, du bonheur

Pour une surprise, c’en est une !

Alors que la joie et la gaieté permettent de passer outre les évènements malheureux dans la vie, le sujet atteint de Chérophobie en a peur. La chérophobie se définit donc comme la crainte (voire la peur) de la gaieté, de la joie et par extension du bonheur. On peut dire que ces personnes souffrent du syndrome de « la peur des conséquences ».

En effet, elles ont enregistré l’idée que toute joie doit se payer et que si elles ressentent une sensation de joie (même simple), il adviendra automatiquement un malheur. Les chérophobes sont des personnes mélancoliques, dépressives qui tiennent leur phobie d’un événement traumatisant durant lequel un moment de joie a été moquée, contrariée.

5. Emétophobie : Peur de vomir ou de voir une personne vomir

L’émétophobie (du grec εμετός, « vomir », et φόβος (phóbos), « peur ») est une peur ou anxiété intense et irrationnelle de vomir. De voir et entendre une autre personne vomir. Les émétophobes se déplacent souvent avec des médicaments anti-vomissements, des bonbons et des sacs contre la nausée.

Certains évitent des sorties aux restaurants pour éviter d’être confronté à cette peur « bleue ». Cette phobie est peu connue, et pourtant elle a été classée comme troisième des plus courantes dans le monde.

6. Dysmomorphophobie : Peur des anomalies physiques

La dysmorphophobie se caractérise par des pensées excessives et une obsession d’un défaut imaginaire ou d’un petit défaut physique, dont la perception de la personne est complètement démesurée. La personne atteinte de dysmorphophobie a une mauvaise image d’elle-même.

Lire aussi : Beauté : Quatre astuces qui feront immanquablement du bien à votre peau sans débourser un sou…

Les manifestations et les signes cliniques de la dysmorphophobie peuvent également se traduire par des troubles mentaux : de l’attention, de l’alimentation, de l’hygiène, et autres. De façon générale, la partie du corps la plus souvent concernée par la dysmorphophobie est la tête et le visage. Mais toute partie corporelle peut faire l’objet d’une telle atteinte : les jambes, le ventre, la poitrine, etc.

7. Haptophobie : Peur d’être touché

Du grec ancien ἄπτω/hapto, « toucher » et de φόβος / phobos, « peur », l’haptophobie (également connue sous les noms d’aphephobie, haphophobia, hapnophobia, haptephobia, haptophobia , et thixophobia) est une phobie rare qui implique la crainte de toucher ou d’être touché. Il s’agit d’une exagération aiguë des tendances normales de protection de l’espace personnel, exprimé comme une crainte de contamination ou d’invasion.

 L’haptophobie (également connue sous les noms d’aphephobie, haphophobia, hapnophobia, haptephobia, haptophobia , et thixophobia1) est une phobie rare qui implique la crainte de toucher ou d’être touché. Il s’agit d’une exagération aiguë des tendances normales de protection de l’espace personnel, exprimé comme une crainte de contamination ou d’invasion.

Chez les femmes, celle-ci est souvent associée à une peur d’agression sexuelle. La sensation éprouvée par l’haptophobe peut se caractériser par des frissons et une angoisse

8. Téléphonophobie : Peur du téléphone, répondre au téléphone

La peur du téléphone (phobie du téléphone, peur téléphonique ou téléphonophobie) est une peur ou angoisse de passer ou de prendre des appels téléphoniques. La peur du téléphone est également considérée comme un type de phobie sociale ou un trouble anxieux.

Lire aussi : Foot : Bony Wilfried contacté par des clubs américains

Les individus qui en souffrent exposent typiquement une peur de se tromper lors d’une conversation téléphonique ou une peur de ne savoir que dire, ce qui pourrait résulter en un silence embarrassant, un balbutiement ou un bégaiement.

9. Pantophobie : Peur de tout

La pantophobie également connue sous les noms omniphobie et panophobie, est une phobie non spécifique connue comme étant une peur de tout.

En gros, le sujet est effrayé par tout à la fois, un vrai enfer !

10. L’aérophobie : Peur de l’air, des courants d’air

L’aérophobie est la crainte exagérée et irrationnelle de l’air frais, des courants d’air et du grand vent. Ce terme est aussi parfois utilisé pour désigner la peur des voyages en avion ou aviophobie.

Carole G

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,