Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Drame : Une maman plonge les mains de sa fille dans de l’eau chaude pour avoir volé son poisson (afrikbuzz.com)

Un drame s’est produit au Nigéria où une mère de deux enfants a été accusée d’avoir mis les mains de sa fille de cinq ans dans l’eau chaude pour avoir volé son poisson.

Tina Idoroyen vit avec ses filles au N02, Gregory Street, communauté Ikot Ansa du conseil municipal local de Calabar de l’État de Cross River.

Idoroyen, une vendeuse de nourriture, aurait préparé 19 morceaux de poisson pour son commerce et serait sortie mais n’aurait retrouvé qu’un seul morceau de poisson à son retour.

Lire aussi : Cet homme a été battu à l’église pour avoir couché avec la femme du pasteur

Elle a découvert que sa fille de 5 ans avait mangé du poisson alors elle l’a punie en trempant ses mains dans de l’eau chaude, rapporte le Guardian.

Une mère plonge les mains de sa fille de cinq ans dans l’eau chaude pour avoir volé du poisson à Cross River
L’avocat de Basic Rights Counsel Initiative (BRCI), l’organisation non gouvernementale (ONG) en charge du dossier de l’enfant, M. James Ibor, a allégué que la mère avait reconnu que la petite fille n’avait pas mangé avant de voler le poisson.

Il a déclaré :

« La mère a allégué que sa fille de cinq ans avait volé son poisson, alors elle a trempé ses mains dans une eau très chaude, c’est ainsi qu’elle a réagi au vol présumé.

Lire aussi : Deschamps flatté par l’effectif des Éléphants « elle fait partie des grandes nations africaines… »

« Entre-temps, elle a admis que lorsque c’est arrivé, l’enfant n’avait pas mangé, ce qui signifie qu’elle devait avoir faim.

« La femme n’a rien, le père de l’enfant les a abandonnés il y a deux ans et elle a encore une autre fille de huit ans.

« Elles peuvent à peine se nourrir et elle doit payer le loyer de la maison, donc si nous n’étions pas intervenus immédiatement avec un traitement, les brûlures de cet enfant auraient été gravement infectées. »

Lire aussi : People : l’influenceur camerounais Steve Fah violemment agressé à Bruxelles (+vidéo)

M. Ibor a déclaré que l’affaire n’avait pas été signalée à la police car l’enfant avait besoin du soutien et des soins de sa mère pendant son séjour à l’hôpital pour recevoir des soins. LIRE LA SUITE

VOUS AIMEREZ AUSSI