Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Emoi du Jazz 2016: Souljazz et Dobet bouclent en beauté!

Les lampions de la 6ème édition de l’Emoi du Jazz se sont éteints dans nuit du dimanche dernier à l’Institut Français d’Abidjan – Plateau. Et c’est au mythique groupe canadien « The Souljazz Orchestra » et à l’icône ivoirienne Dobet Gnahoré que la tâche a été confiée de clore, en beauté cette édition.

Des fans et inconditionnels de la musique jazz de diverse origines ont pris d’assaut la salle se spectacle de l’Institut français du Plateau ce dimanche. C’est devant un public averti que Pierre Chrétien, Zakari Frantz, Philippe Lafrenière, Marielle Rivard, Ray Murray et Steve Patterson du groupe « The Souljazz Ochestra » montent sur scène. Pendant plus heures, les musiciens venus du Canada font vibrer la salle à travers un métissage de style musicaux, jazz et de pleins d’autres styles, tout en faisant un clin d’œil au Coupé-décalé et au Zouglou. Invitant même le public qu’ils ont facilement dompté par leurs prouesses sur scène, à chanter en chœur avec eux. Et c’est à travers un standing ovation que ces As du Jazz ont pris congé du public ivoirien ce soir là. Faisant ainsi place à celle pour laquelle de nombreuses personnes avaient effectué le déplacement.  Il est à peine 22 heures quand Dobet Gnahoré est annoncée. Et c’est en compagnie de son père qu’elle fait son entrée sur scène. Avec ce dernier et un orchestre carrément relooké, elle se lance à la conquête de la salle qui le lui rend si bien. Dobet chauffe la salle. Elle chante et danse au grand bonheur des ivoiriens. Pendant plus d’une heure, Dobet entretien son public de l’institut français.

Athanase Konan

 

 

 

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,