Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

En Indo­né­sie, les anti-masques sont condam­nés à faire des pompes en public

En Indo­né­sie, le pays qui recense le plus grand nombre de décès dus au Covid-19 en Asie du Sud-Est, les auto­ri­tés ont trouvé des mesures inha­bi­tuelles pour lutter contre la propa­ga­tion du virus. La dernière en date est celle d’im­po­ser aux anti-masques de faire des séries de pompes en public, rappor­tait VOA Indo­né­sie le 26 septembre.

Selon le Centre de ressources sur le coro­na­vi­rus de l’uni­ver­sité Johns Hopkins, l’In­do­né­sie compte désor­mais plus de 10 300 décès confir­més dus au Covid-19. Crai­gnant un bilan encore plus épou­van­table, les auto­ri­tés du pays ont pris des mesures inha­bi­tuelles pour dissua­der les gens d’en­freindre la régle­men­ta­tion. Cepen­dant, selon un groupe de défense des droits de l’homme, ce types de sanc­tions, qui sont appliquées par la police natio­nale et l’ar­mée, sont « dégra­dantes ».

Lire aussi : En 6 secondes, Jeff Bezos gagne le salaire d’une vie d’une personne normale

« L’ar­mée devrait se concen­trer sur la défense natio­nale. Il n’y a pas d’in­di­ca­teurs ou d’ins­tru­ments pour mesu­rer l’ef­fi­ca­cité de l’im­pli­ca­tion de l’ar­mée dans la gestion de la pandé­mie », fait remarquer Rivan­lee Anan­dar, membre d’un groupe de défense des droits de l’homme.

Ainsi, non seule­ment des amendes sévères sont impo­sées aux Indo­né­siens qui ne respectent pas la régle­men­ta­tion, mais il y a aussi toute une série de sanc­tions assez étranges comme des pompes en public, des sessions obli­ga­toires de nettoyages des égouts, et même des sprints de 800 mètres sous le soleil brûlant. Celle qui a suscité le plus grand tollé étant de forcer les contre­ve­nants à creu­ser les tombes des victimes du Covid-19…

Lire aussi : Eudoxie Yao enflamme la toile avec une photo dénudée

L’ana­lyste des poli­tiques publiques indo­né­sien Agus Pamba­gio pense que la meilleure façon de lutter contre les anti-masques est d’im­po­ser une amende. « Il n’y a pas de pays dans le monde dont les gens sont disci­pli­nés sans avoir d’abord reçu une amende », a déclaré l’ana­lyste. À l’heure qu’il est, on ne sait pas si les pompes sont effi­caces.

Source : VOA Indo­né­sie

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires