Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

« Les Enfants d’Houphouët » présentés au Goethe Institut

Un bel hommage a été rendu au Père de la Nation, le 7 décembre 2016 dernier à travers la projection du Film documentaire « Les Enfants d’Houphouët » au Goethe Institut. Date marquant la commémoration de la disparition de feu le Président Félix Houphouët Boigny.

Lire aussi : Les kiff No Beat en mode Love en pleine séance cinéma

Ce film projeté à cette date mémorable du 23e anniversaire de la commémoration du départ de celui qui est mis en exergue dans ce film pour le soutien apporté au Ziguehi, met en évidence sa relation avec ces derniers. Tout en décrivant aussi la relation historique de ces derniers avec la danse, la gestuelle, la musique, les arts martiaux et leur vie en général.

En effet marginalisés et appréhendés comme des obstacles à la tranquillité et à la paix des populations ivoiriennes dans le temps, Sahin Polo à travers ce film documentaire vient étayer la lanterne des uns et des autres sur la vie réelle de ces jeunes gens jugés à tort et à raison du fait de leur physique particulier.

Lire aussi : Deuil : Le programme des obsèques de Marie Louise Asseu connu

Qui sont donc les Ziguehi connus à travers des gangs tels que « La Mafia », « Les Faremois », « Les Mapléciens », « Les Black Power » et autres? Pourquoi et comme ont-ils constitué des mystères autour de leur personne? C’était l’avant-première de ce film réalisé par Kipré Jean Omer alias Sahin Polo.

Etait-ce une façon pour eux de vivre ou un moyen de survivre dans cette Côte d’Ivoire d’antan face à la conjoncture économique ? Autant de questions auxquelles répond ce film à travers les témoignages de Gnangra Nazaire alias ambulance, Boby Solo, Darius et surtout sur un certain John Pololo de son vrai nom Sahiri Lazare qui est vu comme une légende de ce mouvement.

Pour ce faire Sahin Polo et ses amis ont baladé leur caméra durant 10 ans pour récolter témoignages et documentations entre la Cote d’Ivoire et l’Europe.Grâce à l’appui du Goethe Institut, une œuvre de belle facture est désormais disponible et nous replonge de façon réelle dans la Côte d’Ivoire et Abidjan en particulier, des années 80 à 90 à travers ce film documentaire « Les Enfants d’Houphouët « .

Par A.K

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,